Atundu félicite Mukwege, lauréat du prix Nobel de la paix

par -
0 128
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Docteur Denis Mukwege, surnommé “l’homme qui répare les femmes”, a été récompensé, le 05 octobre 2018 par le prix Nobel de la paix. Un prix qu’il partage avec Nadia Murad pour leur combat contre les violences sexuelles en temps de guerre. Né le 1er mars 1955 à Bukavu, dans le Sud-Kivu, en République démocratique du Congo, Mukwege a fait partie d’une famille de pasteurs. Il est lui-même pasteur chrétien évangélique de courant pentecôtiste dans une église de Bukavu.

Ce prix qui honore non seulement la personne considérée individuellement, mais aussi tout un pays pour des louables services rendus par ce Congolais à sa communauté, n’a pas laissé indifférent les Congolais, surtout l’Ambassadeur André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle, qui lui a adressé un message de félicitations. « Toutes mes sincères félicitations à l’heureux lauréat du prix Nobel de la paix pour ses efforts, aujourd’hui internationalement reconnus dans le soulagement de la souffrance des femmes congolaises », a indiqué A. Atundu, avant de préciser qu’au-delà de la fierté légitime que ressentent la Nation et tout Congolais, l’attribution de ce prix à un Congolais sonne comme un appel aux institutions à défendre toutes les minorités brimées et aux autorités nationales à sanctionner fermement et de façon exemplaire les auteurs de violences aux femmes et de viols.

Pour l’heureux récipiendaire, renchérit ce haut cadre de la MP, ce prix est une interpellation morale de contribuer à la cohésion nationale, loin de la recherche d’une grande réputation, selon la recommandation du philosophe médecin, Moïse Maimonide, afin d’éliminer la cause originelle de ces atrocités faites aux femmes durant les conflits.

Qui est Mukwege ?

Formé en médecine au Burundi, Mukwege a étudié la gynécologie à Angers grâce à une bourse. Il a pratiqué dans l’Hexagone quelques années. Pourtant bien rémunéré, il choisit de rentrer dans son pays natal. « En France, je n’avais jamais vu une femme mourir en donnant la vie. Je me suis dit que chez moi où ça arrivait tous les jours, je pourrais être utile en offrant de meilleures conditions d’accouchement ». En 1999, il monte donc sa clinique à Panzi et depuis, soigne les femmes victimes de viols et de mutilations.

Pour rappel, en 2008, le Dr Mukwege a reçu le prix Olof Palme et le prix des droits de l’homme des Nations Unies. En 2009, il a obtenu le prix français des droits de l’homme, il a aussi été fait chevalier de  l’Ordre national de la Légion d’honneur. La même année, il est élu Africain de l’année par une association de presse africaine. En 2010, il a obtenu le prix Van Goedart aux Pays-Bas. En Belgique en 2011, il a reçu trois prix : le prix Jean-Rey, le Prix Roi Baudouin et le prix de paix de la ville d’Ypres qui lui est remis en novembre 2011. Au cours de la même année, il a reçu le German media prize.

Le 7 octobre 2013, il se voit décerner le grand prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits. Cette même année 2013, il reçoit le prix Nobel alternatif (prix Right Livelihood). Le 3 février 2014, il est fait docteur honoris causa de l’université catholique de Louvain qui met en avant son “anticonformisme porté par des valeurs de liberté, respect et audace”. Il a également reçu le prix de la fondation Clinton. La promotion 2014-2016 de directeurs d’hôpital de l’Ecole des hautes études en santé publique située à Rennes porte son nom et il en est le parrain.

En 2014, plusieurs prix lui sont décernés : le Inamori Prize for Ethics 2014 (Japon-États-Unis), le prix Primo Levi (Italie), le prix Solidaris de l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles et la médaille de l’Académie royale des sciences d’outre-mer. Le 21 octobre 2014, Denis Mukwege reçoit le prix Sakharov. Le 18 janvier 2016, il reçoit au Parlement européen de Bruxelles le prix de “Héros pour l’Afrique”, accompagné d’un chèque de 100.000 euros, décerné par la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique.

Le 24 mars 2016, il reçoit le Prix Renfield de Pennsylvania University à Philadelphie, accompagné d’un chèque de 100.000 dollars américains. Le 21 avril 2016 lui est décerné en présence du roi Willem-Alexander des Pays-Bas, de la reine Màxima, et de la princesse Beatrix, le Prix des Quatre Libertés de la Fondation Franklin Delano-Roosevelt pour la Liberté de Vivre à l’Abri du Besoin. Le 6 octobre 2016, il est désigné lauréat du prix de la paix de Séoul et touche la somme de 200.000 dollars. Le 23 décembre 2017, il devient docteur Honoris causa de l’Université d’Angers.

JMNK

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse