Atundu aux signataires du manifeste des universitaires congolais : «Kabila n’a pas besoin d’entrer dans l’histoire par effraction »

par -
0 644
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Commentant pour l’Agence France Presse (AFP) les motivations du manifeste signé samedi 14 juillet à Kinshasa par des universitaires congolais, par lequel ils poussent le Chef de l’Etat «à dire clairement qu’il ne pourra plus se représenter à l’élection présidentielle », Alphonse Daniel Ntumba Luaba, professeur de droit constitutionnel et ancien ministre de la Justice, a renchéri en disant que, dans cette hypothèse, on va reconnaitre au président Kabila le mérite d’avoir facilité une transition paisible et civilisée et il pourra entrer  par la grande porte dans l’Histoire de la nation congolaise. Joint au téléphone par la rédaction de l’Avenir, le porte-parole de la Majorité présidentielle a attaqué le document litigieux tant dans sa forme que dans son fond.

L’Avenir : Que répondez—vous aux universitaires qui conseillent au Chef de l’Etat de dire clairement qu’il ne sera pas candidat à  un troisième mandat pour entrer ainsi dans la grande Histoire du pays?

André Alain Atundu: Le président Kabila n’a pas besoin d’entrer dans l’histoire par effraction ou par erreur comme le tentent vainement certains acteurs de la vie politique nationale. Il y est déjà, et de pleins pieds grâce à sa contribution exceptionnelle dans la normalisation de la vie politique de notre pays à travers les négociations et la conclusion de l’Accord global inclusif de Sun city, et les élections démocratiques de 2006 et de 2011 où il a chaque fois joué un rôle déterminant.

Ces universitaires n’ont pas, sur le fond, raison  de tirer la sonnette d’alarme sur un éventuel troisième mandat, évoqué par certains de vos collègues de la Majorité tout de même?

Sur le plan du fond, ce texte qualifié pompeusement de manifeste est une banale tentative d’instrumentalisation de la science au service d’une cause obscure, inspirée par l’aversion contre un homme et la frustration tenace d’un homme qui a manqué l’occasion d’entrer dans l’histoire, en abandonnant, de façon peu glorieuse, ses responsabilités dans la stabilisation de la sous-région à travers la CIRGL.

Les auteurs de ce pamphlet violent intentionnellement les dispositions pertinentes de l’Accord du 31 décembre 2016 concernant le président Kabila, au titre de décrispation politique, en comptant sur l’ignorance et la méconnaissance en vue de créer confusion et chaos dans la vie politique autour du Garant de la Constitution et du bon fonctionnement des institutions.

Prêteriez-vous des ambitions politiques à ces scientifiques ?

Je dénonce et condamne cette perverse initiative d’une grande superficialité. J’appelle le peuple congolais à la plus grande vigilance face à cette cinquième colonne particulièrement agitée et activée pour cause de positionnement politique en cette période importante de notre pays.

(Jules Kidinda)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse