Asthme et la saison sèche: Le Dr Mulolo recommande de bien se protéger contre le froid

par -
0 775
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’asthme est une maladie caractérisée par une inflammation plus ou moins grave des voies respiratoires, et surtout des bronches et des bronchioles. Elle se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine.

Selon le Dr Mulolo de la polyclinique Akhenaton à Kinshasa dans la commune de la Gombe, l’asthme est «  une maladie chronique, qui se manifeste le plus souvent par des crises entrecoupées de périodes où la respiration est normale. Chez certaines personnes, l’asthme induit une gêne respiratoire permanente, qui interfère avec les activités quotidiennes. Cette maladie est souvent liée à une réaction anormale des voies aériennes à divers stimuli (des allergènes dans l’air, de la fumée, poussières, forte chaleur, etc.)

La crise d’asthme

Parlant de la crise d’asthme, Dr Mulolo a indiqué que, cela correspond à l’aggravation subite des symptômes. Chez de nombreuses personnes, l’asthme ne se manifeste que par des crises occasionnelles, la respiration étant normale en dehors des crises. Elle commence souvent par une toux sèche, suivie d’une difficulté à respirer, qui provoque une respiration sifflante clairement audible. Elle s’accompagne habituellement d’expectorations de mucus (toux et crachats).

En effet, poursuit-il, durant une crise, l’ouverture des bronches est réduite en raison d’une importante réaction inflammatoire et d’une contraction des muscles de la paroi des bronches.

Cependant, les causes de l’asthme ne sont pas bien connues. Elles seraient à la fois génétiques et environnementales. C’est ainsi qu’on l’associe à des allergies respiratoires, mais il n’est pas forcement d’origine allergique. Chez les personnes asthmatiques, on retrouve une sensibilité excessive des bronches à une ou plusieurs substances.

Précautions à prendre

Selon le médecin, la saison sèche est une période dangereuse des personnes souffrantes de l’asthme. Le froid et la poussière sont de facteurs à risque qui contribuent à déclencher une crise d’asthme ou à aggraver la gêne respiratoire.

«Pendant cette période, il est obligatoire de mettre toujours un tricot ou une écharpe pour couvrir son coup. Se Couvrir toujours le nez par un mouchoir ou un linge pour éviter la poussière de la route. Eviter de l’eau froide ou aliment, boisson congelé. Bien veiller à l’eau pour se laver, de préférence se laver de l’eau chaude pendant la cette saison sèche ou s’il ya un peut de la chaleur, prendre l’eau tiède mais pas froide. Bien se couvrir le coup ainsi que toutes les parties du corps humain », a-t-il souligné.

Chez certaines personnes, a-t-il poursuivi, les crises d’asthme sont rares et n’ont pas de répercussions graves sur la vie quotidienne. Cependant, elles peuvent devenir plus graves lorsqu’elles sont fréquentes et si les symptômes sont intenses. Dans certains cas, les difficultés respiratoires et l’essoufflement persistent entre les crises.

Conséquences

Un asthme mal contrôlé peut provoquer des symptômes permanents. Exceptionnellement, il peut dégénérer au point de causer une détresse respiratoire et mettre en danger la vie des gens qui en souffrent. Ainsi, l’immense majorité des personnes asthmatiques peuvent vivre tout à fait normalement, à condition de bien suivre leur traitement. Par ailleurs, il est rare que les crises surviennent brutalement sans signe annonciateur.

Certes, il est recommandé d’apprendre à reconnaitre ces signes, car cela permet d’agir à temps pour réduire la gravité des crises.

(Clémence Kilondo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse