Assistance Alimentaire: Le Japon octroie 5,5 millions USD à la Rdc

par -
0 707
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le vendredi 23 octobre 2015, au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Shigeru Ushio Ambassadeur du Japon et M. Franck Mwe di Malila, Vice-Ministre de la Coopération et Intégration Régionale ont  procédé à la Signature de l’Echange de Notes portant sur « l’Assistance Alimentaire » dont le montant s’élève à 670 millions de Yens, équivalent à 5.5 millions de dollars américains. L’événement s’est déroulé en présence de M. Franklin Tshiamala Manyiku, Vice-Ministre du Plan.

Une vue des deux parties autour d’une même table

Mais il faut vite reconnaitre que cela s’est fait sous l’initiative du Président de la République Joseph Kabila Kabange, qui prône le développement agricole comme l’un des secteurs prioritaires de sa politique. Et pour preuve, la construction des parcs agro-industriels dont déjà celui de Bukanga Lonzo, dans l’ancienne province du Bandundu.

Échange des signataires entre les deux personnalités/Ph. AmbaJapon

Malgré les efforts du Gouvernement et du Peuple congolais, la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo demeure fragile. Cela est  dû d’une part à la croissance rapide de la population, et d’autre part, aux difficultés de la construction du réseau logistique. C’est dans ce contexte que le Japon met en place une assistance alimentaire pour la République Démocratique du Congo presque chaque année. Ce don alimentaire de riz  a été octroyé pour réduire l’insécurité alimentaire des populations vulnérables.

  1. Shigeru Ushio, Ambassadeur du Japon a souligné lors de son discours que le développement de la République démocratique du Congo serait véritablement durable par le renforcement de la production agricole. À cet égard, la JICA a également mis en place un projet de coopération technique visant à renforcer la production du riz, avec l’aide d’un expert japonais, pour l’amélioration des espèces de riz. Ce processus est en cours dans le Pool Malebo depuis 2013.

Le Japon a une grande expérience dans toutes les étapes de la production agricole, en commençant par la semence, l’irrigation, la culture, la récolte jusqu’à la circulation des produits. Une fois que l’agriculture durable sera développée et établie en République démocratique du Congo, nous pourrons compter sur des investissements privés dans ce secteur.

Par ailleurs, le programme d’Assistance alimentaire du Japon sert lui aussi au développement socio-économique du pays à travers le Fonds de contrepartie,  constitué de la vente du riz,  géré par la Direction du Fonds de Contrepartie au sein du Ministère du Plan et Suivi de la Révolution de la Modernité. Celui-ci a déjà financé plus de deux cents projets sur tout le territoire de la RDC. En novembre 2014, par exemple, des équipements informatiques japonais ont été achetés  à hauteur de 4,26 millions de dollars américains grâce à ce Fonds pour le Recensement Général. Ces équipements permettent d’obtenir des données statistiques plus précises et indispensables pour planifier d’autres projets de développement.  En outre, 17 nouveaux projets seront très bientôt financés dans le cadre du Fonds de Contrepartie, dont la Réhabilitation de l’INPP Mbuji-Mayi.

L’Ambassadeur a saisi cette occasion pour exprimer sa sincère gratitude à M.  Franklin Tshiamala Manyiku, Vice-ministre du Plan, et à tous ses collaborateurs pour la bonne gestion du Fonds de Contrepartie.

 

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse