Assemblée nationale

par -
0 642
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Regard sur les prestations législatives des députés nationaux

La République Démocratique du Congo est à sa deuxième expérience législative, en cette troisième République. Après le scrutin de 2006 qui consacrait la première expérience démocratique, celle de 2011 est venu cimenter cette démocratie. Cette dernière se caractérise à la chambre basse du Parlement par une liberté d’expression dans le chef des élus du peuple, la production législative, ainsi que des arguments constructifs. Une mini-enquête a été effectuée par les fins limiers du Journal L’Avenir afin d’en savoir un peu plus sur les meilleurs députés nationaux qui se font remarquer par leur prise de parole. Sur les 500 députés nationaux qui composent la chambre basse, une cinquantaine se fait remarquer positivement pendant les 3 ans de travaux parlementaires. Il est vrai que les journalistes et la population n’assistent pas lors des travaux en Commission, mais fondent leurs critiques aux travaux des séances plénières ouvertes au public.

Le Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, celui qui assure la direction des débats, est exclu de cette catégorie des députés nationaux prolifiques, étant donné qu’il est au centre de tous les débats en ce qu’il oriente celui-ci. Co-auteur de la proposition de loi organique portant organisation et fonctionnement de la Cour des comptes, avec son collègue Jean-Marie Bamporiki, membre de l’opposition, les membres du bureau sont également exempts de ce sondage.

  1. Christophe Lutundula Pen’Apala Pene

Ce Sankurois que personne ne peut dénier la qualité d’un homme intelligence, parfois considéré comme un mouton égaré de sa famille politique de la Majorité présidentielle à cause de son esprit critique, souvent mal compris au même titre que son collègue Lokondo, à cause de leur indépendant d’esprit. Christophe Lutundula qui est ancien membre du Bureau de l’Assemblée nationale de la première législature, puis du Haut Conseil Parlement de Transition, a en lui le secret de questions liées au domaine parlementaire. Il est dans plusieurs organisations parlementaires du continent, l’un des doyens du Parlement congolais avec l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala. Partant de la Conférence nationale souveraine, Lutundula a inscrit son nom en lettre d’or. Lorsqu’il prend parole, c’est sur de questions hautement sensibles qui concernent l’avenir de la RD Congo et ses collègues l’écoutent religieusement. Et même du côté de l’opposition, les langues se dénient au risque de manquer de le prendre en cours d’argument. On lui colle une note de distinction dans ses interventions, soit 90%. C’est donc un fidèle des fidèles au poste.

  1. Baudouin Mayo Mambeke

Elu de Mont Amba sur la liste de l’UNC de Vital Kamerhe, ce natif de Bandundu, juriste de son état, président de la Commission Aménagement du Territoire et Infrastructure, n’attend pas laisser les propos qui semblent empiéter le domaine juridique qui est le sien, ni celui de vouloir écraser sa famille politique de l’opposition. Auteur de la proposition de loi modifiant et complétant la loi n°14/004 du 11 février 2014 de l’Enseignement national ; proposition de loi modifiant et complétant la loi relative à l’Autorité de régulation des postes et télécommunications, il est considéré comme l’un de fils de l’opposition parlementaire à cause de son engagement politique. On lui colle une note de distinction dans ses interventions, soit 89%. Certains se demandent pourquoi il est sur la liste de ceux-là même qui boycottent les séances plénières à chaque divergence, pourtant son groupe parlementaire UNC et Alliés avait pris l’engagement de ne jamais boycotter les séances plénières.

  1. Boris Mbuku Laka

Il figure parmi les députés qui ont accédé au bureau de l’Assemblée nationale.

Elu sur la liste de l’ARC dans son Idiofa natal, ce juriste membre de la Commission PAJ est parmi ceux qui sont dans le pré-carré de la défense des intérêts de sa famille politique de la Majorité au Parlement. Pétrie d’intelligence, Boris Mbuku figure parmi les députés prolifiques en tant de prise de parole constructive, parfois qui désarme l’opposition en cours d’arguments. Lorsqu’il s’agit de remettre les choses en ordre, il est souvent sur la liste des députés nationaux tels Abdallah Pene Mbaka, Pius Muabilu Mbayu Mukala, Christophe Lutundula, Emmanuel Ramazani Shadari, qui constituent le socle de la défense des intérêts de la famille Majorité parlementaire.

Lors de la question orale avec débat sur les prétendues fosses communes, il a été de ceux qui se sont opposés à la poursuite du débat, étant donné que le Parquet Général de la République avait ouvert une enquête dans ce sens. Donc, pour lui, l’on ne pouvait pas débattre comme l’estimait l’opposition dès lors qu’une enquête est ouverte. Co-auteur avec Tharcisse Matadi Wamba Kamba Mutu de la proposition de loi modifiant et complétant l’ordonnance-loi n°079-028 du 28 septembre 1979 portant organisation  du Barreau, du Corps de défenseurs judiciaires et du Corps des mandataires de l’Etat. Outre ses qualités d’avocat et de député national, Boris Mbuku est un excellent joueur de football. Il fait partie de l’équipe de l’Assemblée nationale. A plusieurs fois, il est intervenu en aide financière et en équipements sportifs aux équipes de son ancien Bandundu natal. On lui colle une note de distinction dans ses interventions, soit 87,6%.

  1. Pius Muabilu Mbayu Mukala

Elu pour la seconde fois dans l’une des circonscriptions les plus difficiles de la ville province de Kinshasa.

Il est connu de sa famille politique comme étant le défenseur acharné des intérêts liés à sa famille politique. Ancien président fédéral PPRD de la circonscription de Mont Amba, très connu comme opérateur économique d’une grande entreprise de médias en RD Congo, aujourd’hui président national du Congrès National Congolais (CNC), très proche de sa base à cause de ses actions humanitaires.

Sa présence à la tribune du Palais du peuple est très rarissime, puisque n’intervenant que lorsque les enjeux politiques sont de mise. Président du Groupe Parlementaire Terre d’Avenir, l’homme est connu pour son franc parlé lorsque sa famille politique est menacée et même lorsque les motions de censures et/ou de défiances sont mal orientées. Fin politique, il est à sa 16ième année dans la Chambre législative. Donc, la RD Congo a besoin de son expertise dans la commission économique, financière et contrôle budgétaire. Membre de ladite  commission, il joue un rôle très actif en commission et sous-commission pour doter la RD Congo d’un budget conséquent. Membre de la Commission Politique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, en remplacement de Christophe Lutundula, Pius Muabilu a inscrit son nom dans les annales législatives de la RD Congo. On lui colle une note de distinction dans ses interventions, soit 87,5%.

  1. Toussaint Alonga Likili

Membre de l’opposition politique, il n’admet jamais les injures comme ses pairs, ni la corruption, ni moins l’ambivalence. Jeune avocat, Toussaint Alonga Likili, à peine sorti de l’université, s’est lancé dans la politique en soutenant l’action politique d’Etienne Tshisekedi. Connu et adulé des journalistes, il est le député national très proche des journalistes.

Humble de nature, serviable, il est toujours présent à l’Assemblée nationale pour défendre le point de vue juste, pour l’intérêt du peuple. Esclave de la vérité comme son grand frère Henry-Thomas Lokondo, le puiné de Jean-Pierre Lisanga se caractérise par le respect à ses ainés dans le domaine, malgré son intelligence. Abject dans ses interventions, il dit ce qui lui semble juste. Même s’il n’a pas une grande production législative en termes de proposition de loi, il est du moins présent dans les interventions liées aux questions orales avec débat et/ou motions de défiance d’un membre de l’exécutif central. Il a été au four et au moulin lors de la spoliation du site de Kingabwa. A cause de lui, les mamans maraichères ont recouvert  leur droit agricole sur le site de la plantation du riz. On lui colle une note de distinction dans ses interventions, soit 87,4%.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse