Arrivée à Kikwit: Me Lumeya s’enrôle et mobilise pour les élections

par -
0 514
Une vue du ministre, à l’occasion de son enrôlement dans son fief électoral
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Arrivée hier dans son fief électoral de Kikwit, Me Lumeya, ministre des Affaires Foncières  s’est enrôlé, après avoir passé toutes les étapes.  Avec sa nouvelle carte d’électeur en main, le ministre a salué la population avec à la clef un seul message : enrôlez vous massivement.  Poursuivant ce message, il a appelé les habitants, et principalement les jeunes à battre campagne en faveur de l’enrôlement pour que Kikwit  atteigne cette fois-ci 9 sièges. A Kikwit, il a aussi ordonné la suspension des travaux  de toutes ces constructions anarchiques.

C’est hier que le ministre des Affaires Foncières, Me Lumeya a foulé le sol de son fief électoral. Aussitôt descendu de l’avion à l’aéroport de Kikwit, il a pris son premier bain de foule. Autorités administratives, et membres de son parti- la Dynamique pour la Démocratie au Congo et d’autres partis du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement étaient à l’aéroport pour lui souhaiter la bienvenue. Après les salutations, le cortège s’est dirigé directement vers le bureau de vote en passant par le Boulevard Mobutu où le double élu devait remplir son devoir civique.

Après l’enrôlement, il s’est dirigé directement dans la salle la Touraine où la population s’est mobilisée pour suivre son discours. Une fois de plus, Lumeya a appelé les habitants, et principalement les jeunes à battre campagne en faveur de l’enrôlement pour que Kikwit  atteigne cette fois-ci 9 sièges. L’élu de Kikwit a promis de se battre pour que l’eau et l’électricité soient opérationnelles dans la ville. Avec son collègue de l’Energie- Ingele Ifoto, dit-il, le dossier du barrage de Kakobola est inscrit en priorité. Et de préciser que le chef de l’Etat a déjà donné son accord. En outre, il a annoncé qu’il s’impliquera pour la construction du stade de Kazamba. Autre message, c’est la fin de constructions anarchiques à Kikwit. Le ministre des Affaires Foncières a menacé de frapper tous ceux qui vont enfreindre à la loi. Il a rassuré les habitants de Kikwit que le gouvernement est déterminé à trouver de solutions au problème d’érosions qui ronge la ville.

Le bien-fondé de l’enrôlement

« Vous devez vous enrôler massivement. On ne doit pas s’arrêter à trois députés. Kikwit doit donner le ton avec beaucoup d’enrôlés. Même plus de 800 mille sur 1 millions d’habitants », dit-il, avant de demander aux jeunes de prendre la décision pour faire changer les choses. Et de préciser que les élections auront lieu dans ce pays. Au Kasaï, l’enrôlement  va débuter bientôt et la loi sur la répartition des sièges sera soumise au parlement et le calendrier sera publié.

Au sujet de l’eau, de l’électricité et des érosions, il a précisé que le président Joseph Kabila est déterminé pour que l’eau et l’électricité soient opérationnelles à Kikwit. Pour lui, ce n’est pas la faute du président de la République, mais c’est la responsabilité des enfants de Kikwit.  Au sujet du dossier Kakobola, il s’est dit heureux de compter sur le ministre de la DDC, Ingele Ifoto à l’Energie. « Notre devoir, mon devoir, c’est de pousser sur le dossier du barrage Kakobola. Et tout doit être mis en œuvre parce que la volonté politique y est », indique-t-il.

En ce qui concerne le stade de Kazamba, deux millions de dollars avaient été décaissés et les travaux sont à ce jour inachevés. D’ici fin de l’année, ajoute-t-il, nous allons voir comment rendre opérationnel Kazamba. Et ce, pour permettre aux jeunes d’éclore leurs talents et mieux défendre les couleurs de la province.

Le secteur foncier n’a pas été oublié

Secteur de prédilection, le secteur foncier n’a pas été oublié. « Plus question de constructions anarchiques à Kikwit, et les gens doivent arrêter de morceler la concession du camp Ebeya. Je vais ordonner la suspension des travaux  de toutes ces constructions anarchiques », souligne-t-il, avant de renchérir qu’il l’a dit au Maire de la ville et au conservateur de titres fonciers. Pour lui, plus question de lotissements irréguliers et des taudis. Il a promis de réhabiliter l’École nationale de cadastre et le bureau des Affaires Foncières dans cette province. Concernant les déplacés venus du Kasaï, il promet de les soutenir et leur témoigner son amour. « Notre devoir, c’est de soutenir ceux qui sont en difficulté. Nous sommes une population chrétienne et nous devons le démontrer », rassure-t-il.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse