Arrêtés pour manifestations illégales

par -
0 519
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Egypte : 165 condamnés bénéficient de la grâce présidentielle

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a accordé, ce mercredi 18 juin 2015, la grâce présidentielle à 165 condamnés, principalement des jeunes et des mineurs reconnus coupables en cas de violation de la loi de démonstration et en participant à des manifs dans différents gouvernorats de l’Egypte sans autorisation préalable des autorités concernées.

Les 165 graciés, condamnés dans des procès pour avoir violé la loi des manifestations, ne purgeront pas leur peine. La liste des graciés inclut un grand nombre de jeunes et de mineurs.

La majorité des graciés appartiennent au groupe terroriste de la Confrérie des Frères musulmans arrêtés lors leur participation à des manifs menées par ce groupe terroriste, violant ainsi la loi des manifs qui exige une autorisation préalable des services de sécurité pour organiser une manifestation.

Parmi ces graciés, on cite:

1- Moataz Mahmoud Mansour Ragheb condamné à deux ans de prison dans le cas de démonstration à la place présidentielle Itihadiya, et dont la libération était prévue le 12 juin 2016.

2- Hossam Shaker Sayyid Ali Tantaoui, condamné dans l’affaire de démonstration de la Confrérie à la place de Talaat Harb, pour avoir protesté sans autorisation préalable en septembre 2014, et sa libération était prévue le 16 octobre 2016.

3- Un des cas les plus importants inclus dans le décret de grâce, est le cas connu dans les médias sous le nom de: “Démonstrations de la Confrérie à la place Rod Elfarag après la dispersion de Rabaa Sit-in en 2013“, dans laquelle 44 des condamnés ont été libérés. Tous les 44 ont été condamnés à trois ans de prison et leur libération était prévue le 16 août 2016.

4- Six étudiants condamnés dans l’affaire de “l’Attaque contre l’Université Alazharsuite à la dispersion de la Rabaa Sit-in en 2013“. Leur libération était prévue le 31 octobre 2016.

5- Neuf condamnés ayant participé aux manifs à la place Abdeen, au cours de la première commémoration de la dispersion de Rabaa sit –in, ont été libérés alors que leur libération était prévue le 17 août 2015.

6- Cinq condamnés ayant participé aux manifs de la Confrérie au gouvernorat de Matrouh en 29 novembre 2013, alors que leur libération était prévue le 29 novembre 2015.

7- Dix condamnés ayant participé aux violents incidents au gouvernorat de Kafr Alsheikh à la suite de la dispersion des sit-in de Rabaa, alors que leur libération était prévue le 15 août 2016.

8- Cinq condamnés ayant participé aux violents incidents au gouvernorat d’Alexandrie, au cours de la première commémoration de la dispersion de Rabaa sit-in, et leur libération était prévue le 16 août 2016.

9- Trois condamnés ayant participé aux violents incidents au gouvernorat d’Ismailia, et ayant protesté sans autorisation préalable à la fin de l’année 2013, et leur libération était prévue le 27 avril 2016.

10- Deux condamnés ayant participé aux manifs à la place Maadi en janvier 2014, et leur libération était prévue le 3 janvier 2016.

11- Cinq mineurs qui ont été reconnus coupables dans une affaire de délits et leur libération était prévue le 29 mai 2016 sont parmi les graciés. En plus, la liste de grâce inclut un certain nombre d’étudiants qui ont été condamnés ayant participé aux manifs du groupe terroriste de la Confrérie au gouvernorat de Mansoura.

(Ambassade d’Egypte en RDC)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse