Arrestations des Congolais en Zambie: Le ministre Emmanuel Ilunga convoque l’ambassadeur zambien

par -
0 382
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le ministre délégué en charge des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga Ngoie Kasongo, a échangé, mardi à Kinshasa, avec l’ambassadeur de la République de la Zambie en RDC, Friday Nyambe, pour lui faire part de la préoccupation des autorités de la RDC suite à l’arrestation arbitraire de ses ressortissants résidants dans ce pays par les services de sécurité  Zambienne, indique une dépêche de l’Acp.

Le ministre délégué a indiqué qu’au lendemain du retour du Président de la République, Joseph Kabila Kabange de la Zambie, en février dernier, dans le cadre de renforcement de liens de coopération bilatérale entre les deux pays, les services de sécurité zambiennes ont procédé à l’arrestation massive des ressortissants de la RDC résidant dans ce pays, précisément à Ndola et Chindola, dans la province de Cooperbelt, sans connaître le mobile de cette arrestation.

Selon Emmanuel Ilunga, les 94 Congolais arrêtés ont été dispatchés dans les différentes prisons de ce pays sans procès et sans jugement, et leurs pièces d’identité ont été déchirées par les militaires Zambiens, précisant que d’après le Consul de la RDC à Ndola, toutes ces victimes étaient tous en règle avec l’administration  de ce pays.

Selon lui, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange était dans ce pays dans le cadre de renforcement des liens d’amitié et de la coopération bilatérale entre les deux pays, et il n’arrive pas à comprendre qu’après le départ du Chef de l’Etat,  la Zambie procède à l’arrestation massive de ses compatriotes.

Le ministre Ilunga a, à cette occasion invité l’ambassadeur de la République de la Zambie en RDC de s’investir dans ce dossier pour obtenir la libération, sans condition de tous ces ressortissants de la RDC, parce que, a-t-il dit, ce sont des paisibles gens qui font du commerce et payent normalement les taxes dans ce pays. «Nous considérons que cette arrestation est arbitraire et nous ne pouvons pas être d’accord», a souligné en substance le ministre délégué en charge des congolais de l’étranger.

Pour sa part, le diplomate s’est dit «surpris», de ne pas être informé de cette situation, en marquant son désaccord avec cette manière de traiter les congolais annonçant qu’il va demander à son consul général à Lubumbashi de se rendre à la frontière voir ce qu’il peut faire pour libérer ces Congolais arrêtés.

( JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse