Arrangements particuliers : Reprise des négociations informelles

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après une courte trêve de près de deux semaines suite à la visite pastorale effectuée par les évêques de la Cenco à Genève en Suisse, les discussions sur les arrangements particuliers pour la mise en application  de l’ accord du 31 décembre ont repris vendredi mais en format réduit.

Chaque composante était représentée par deux personnes. Au centre catholique interdiocésain, on parle plutôt des négociations informelles. A l’ ordre du jour, les délégués ont abordé principalement l’ épineuse question du mode de désignation du futur locataire de l’ hôtel du gouvernement.

«  Il vous souviendra que les évêques avaient voyagé, maintenant, le président de la Cenco est rentré, il nous a invité pour savoir depuis qu’ il est parti, qu’est-ce que nous avons fait après lui, qu’ est-ce-que nous nous sommes dits ? Est-ce qu- il y a eu un accord ou des avancées, il voudrait quand même le savoir… », confie Jean Pierre Lisanga Bonganga, président ad intérim de la délégation du rassemblement à ces assises.

Après cette première journée, les échanges vont continuer mais il faut dire que cette reprise intervient dans un contexte particulier marqué par  le décès d’ Étienne Tshisekedi. Son parti persiste et signe, pas de rapatriement de sa dépouille avant la nomination du premier ministre. D’ après l’ accord de la saint sylvestre, le futur chef du gouvernement doit venir de la plateforme Genvaliste. La majorité qui a accepté cette close souhaite que le rassemblement soumette à l’ appréciation du chef de l’ Etat  au moins trois  noms  personnalités candidates à ce poste. Thèse jusque-là rejetée par les délégués de ce regroupement qui semblent intransigeants sur la question.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse