Arrangement particulier: L’ appel de Théodore Mugalu aux pasteurs

par -
0 415
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le chef de la Maison civile du Chef de  l’Etat, le pasteur Théodore Mugalu, s’est réjouit de la signature de l’Arrangement particulier pour la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016, estimant que cette signature est le résultat des prières des serviteurs de Dieu. « Maintenant que les gens ont signé, on va entrer dans une transition comme sous le régime 1+4. Mais quelle sera la démarche des serviteurs de Dieu durant cette période transitoire ? », s’est interrogé cet homme de Dieu, bien connu pour ses positions inspirées des saintes écritures.

Et donc, il estime que les  serviteurs de Dieu doivent se placer du côté de la vérité. La vérité qui affranchit, même si l’Accord  de la Saint-Sylvestre n’a pas de référence biblique, ne reconnaît pas Dieu et piétine Osée 8, 4 qui dit : « Ils ont établi des rois sans mon ordre et des chefs sans se référer à moi. Ils sont devenus idolâtres avec leur argent et leur or ». Pour le pasteur Théodore Mugalu, la démarche souhaitée des sacrificateurs est d’agir comme le capitaine du bateau de Jonas. « Ils doivent demander à tous ceux qui embarquent dans le bateau-gouvernement d’union nationale pour la transition- que chacun prie son Dieu. Et si les sacrificateurs sont en conflit avec Dieu comme Jonas, ils doivent implorer la grâce de Dieu en faisant des déclarations spirituelles »,  peut-on lire dans Actes 19, 18).

Ainsi, il estime que dans ce prochain gouvernement attendu des pieds fermes par les Congolais, le ministre de l’Agriculture doit jouer un rôle prépondérant. Car, la période actuelle est semblable à celle de l’Egypte sous Joseph. « Le ministre de l’Agriculture doit appliquer la formule biblique de Joseph pour approvisionner les villes, remettre les villages au travail, regrouper les villages pour que les paysans ne soient plus des êtres anonymes. Sur le plan bancaire, que ces villages soient regroupés en communauté de façon solidaire, bancarisée »,  Parce que,  poursuit-il, « Si le village est bancarisé, l’assiette fiscale sera élargie. Joseph en Egypte a élargi l’assiette fiscale et grâce à cet effort, l’Egypte a réalisé des stocks de vivres à telle enseigne que le dénombrement était difficile. Conséquence : l’Egypte est devenue la nation la plus puissante économiquement ».

De même les Congolais ont l’obligation  d’élargir leur assiette fiscale pour se doter d’un budget à la taille de leurs  ambitions et que tous les fossoyeurs de l’économie soient envoyés en un lieu de retraite. Non, insiste le Pasteur Théodore Mugalu, pas de rancune « mais pour qu’ils méditent de leur sort, remboursent une partie de leurs richesses et que le peuple se retrouve ». Revenant à ce qu’il pense de la signature de l’Arrangement particulier, l’homme de Dieu invite ses collègues à demeurer humbles pour laisser parler Dieu comme Joseph devant Pharaon qui a fait un songe sur l’avenir de l’Egypte. A cet effet, souligne-t-il, le devoir du sacrificateur est de conseiller pour qu’on place à la tête du pays un homme sage et intelligent, selon la Constitution (article 78).

« C’est en vain que les politiciens s’agitent. Comme le prophète Simon Kimbangu, Mugalu est d’avis que ce pouvoir vient de Dieu. Et aussi longtemps que la mèche du pouvoir que Dieu a donnée à Joseph Kabila brûle encore (Isaïe 42, 3), vouloir l’éteindre, c’est comme souffler de l’essence sur cette mèche allumée, parce qu’il y a le surnaturel qui est en train de fonctionner (Romains 13, 6). Il n’appartient donc pas aux humains de défaire ce pouvoir. Tout est inscrit dans le plan de Dieu », a conclut l’ambassadeur Théodore Mugalu, qui a tout de même reconnu que le chef de l’Etat n’est pas eternel.

(Prince Yassa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse