Après une pluie diluvienne: Le gouvernement à la rescousse des sinistrés

Le VPM de l’Intérieur expliquant au Premier ministre ce qui est à l’origine de ce sinistre
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La situation catastrophique due à la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit du 03 au 04 janvier 2018 sur la ville province de Kinshasa, n’a pas laissé indifférent le Gouvernement congolais. C’est ce qui explique la descente sur plusieurs sites, lundi 08 janvier, de la délégation gouvernementale, ayant à sa tête, le Premier ministre Bruno Tshibala qu’accompagnaient un bon nombre de ministres de son gouvernement, dont notamment, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi, celui de l’Aménagement du territoire, Félix Kabange, la ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa, celle de la Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté, Maguy Kiala, …. L’objectif de cette ronde, a affirmé Bruno Tshibala, était pour son gouvernement, de s’enquérir de la situation et en même temps, de compatir au malheur qui a frappé les populations des coins concernés: Bandalungwa, Mont Ngafula, Selembao, Limete, Lemba, … Une aide du gouvernement en guise d’assistance aux sinistrés sera accordée très bientôt, a laissé entendre le numéro un du gouvernement congolais.

« La première chose qu’il faut retenir, le gouvernement a décidé de faire cette ronde pour exprimer sa compassion et sa solidarité, et démontrer que nous soutenons tous nos compatriotes qui se sont retrouvés dans cette situation de sinistre, après la pluie du 31 décembre. L’une des missions dévolues au gouvernement de mission, est le social et le social se décline non seulement pour la recherche des meilleures conditions de vie, mais aussi quand il se retrouve dans des situations comme celle-ci », a expliqué le Premier ministre à la presse, avant de renchérir qu’il fallait alors venir exprimer le soutien du Gouvernement. Après que les autorités locales aient constaté, il fallait que le gouvernement central descende, pour s’assurer des besoins réels de la population et ensuite apporter des solutions appropriées. Il a insisté sur le fait que le Gouvernement met tout en œuvre pour que la population, lorsqu’elle se retrouve dans ce genre des situations, soit secourue, se sente assistée par son gouvernement. C’est le sens de la descente de ce jour et les mesures seront prises pour juguler cette détresse.

Le deuil national se termine aujourd’hui

Il sied de souligner que c’est au cours de son 7ème conseil des ministres que le Président de la République avait présenté ses condoléances à toutes les familles endeuillées et ses compassions à tous les sinistrés, avant d’instruire au Gouvernement pour que deux journées de deuil national soient observées ce lundi 08 et mardi 09 janvier 2018 en mémoire de toutes les personnes décédées.

Comme il en est de coutume, pendant ces deux jours, les drapeaux sont en berne sur tout le territoire congolais, de même que dans les ambassades disséminées à travers le monde. Entre-temps sur les médias officiels et privés, des cantiques de méditations sont balancées, afin de communier avec tous ceux qui ont perdu des êtres chers.

Sinon, le bilan provisoire établi par le gouvernement renseigne quarante-cinq (45) personnes décédées et plusieurs personnes blessées ; des inondations des terrains et du poste haute tension de la Société Nationale d’Electricité au niveau de la Funa ayant entrainé la coupure d’électricité et la rupture de la distribution d’eau dans certains quartiers de Kinshasa ; le glissement de terrains ; 5.100 maisons inondées dont l’orphelinat « le Cœur d’une mère » ; 192 maisons écroulées, etc.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse