Après un long moment de controverse au sein de l’Unadef: Charles Mwando Nsimba destitué et désavoué

par -
0 676
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

  Une attitude de l’honorable Agée Matembo, lors de la déclaration politique (P/Prince)

Les membres du Courant rénovateur de l’Union nationale des démocrates  fédéralistes (Unadef) ont décidé de désavouer et de destituer l’honorable Charles Mwando Nsimba, de ses fonctions de président national. Plusieurs griefs sont épinglés contre ce député national, sorti de la Majorité présidentielle, pour le G7, opposé à la plate-forme présidentielle.

Dans une déclaration politique lue dernièrement par l’honorable Agée Matembo,  les membres du Courant rénovateur reprochent  à leur ancien président national le refroidissement flétrissant de beaucoup de cadres et militants du parti dans plusieurs fédérations. Aussi l’inertie du parti sur l’ensemble du pays, sans oublier un malaise profond au sein des cadres et militants livrés au chômage, depuis que Charles Mwando Nsimba a pris la décision de se désolidariser de la Majorité Présidentielle, plate-forme soutenant le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.

Dans cette déclaration, l’honorable Agée Matemba précise que l’Unadef sera désormais dirigée par un Collège de présidents en attendant l’élection du nouveau président national à l’issue d’une Convention qui sera convoquée conformément aux statuts de cette formation politique. «  Pour l’aboutissement heureux du processus électoral du pays, l’Unadef se déclare partie prenante au Dialogue national inclusif convoqué par le Président de la République »,  a-t-il lu devant  la presse. C’était en présence de plusieurs autres cadres et membres, réunis en matinée politique.

Depuis plus de huit mois que l’honorable Charles Mwando Nsimba a pris la décision de se désolidariser de la Majorité Présidentielle, avec toutes les conséquences, les membres du courant rénovateurs affirment avoir initié une série de consultation et sondages politiques auprès de la base en vue d’obtenir son point de vue sur la nouvelle option controversée levée par le président national Charles Mwando Nsimba.

De ce fait, il ressort malheureusement de l’indignation généralisée de la base stupéfaite tant au niveau nationale que provincial, de n’avoir pas été ni associé, ni consulté.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse