Après un incident sécuritaire au Sud Kivu

par -
0 696
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

MSF annonce la reprise de ses activités à Baraka

L’Ong internationale « Médecins Sans Frontières » annonce la reprise de ses activités après avoir été victime d’un vol à main armé au sein de ses locaux, à Baraka, situé dans le territoire de Fizi dans la province du Sud Kivu.

Apportant une aide humanitaire conséquente (avec des soins médicaux gratuits) à la population du territoire de Fizi depuis 2003, renseigne un communiqué de presse publié hier, MSF est outré d’avoir été victime de tels incidents de manière répétée. « Personne ne peut accepter que nos programmes médicaux qui sauvent des vies au quotidien soient ciblés et interrompus pour des raisons de sécurité » rapporte Rhian Gastineau, chef de mission de MSF au Sud Kivu.

Pour souligner la gravité de la situation, MSF a ainsi pris un positionnement difficile et a réduit ses activités et son équipe sur place pour plus de dix jours. « Réduire nos activités pourtant essentielles à la population n’était pas une décision facile, mais nous ne pouvions vraiment plus continuer à œuvrer dans l’insécurité », poursuit Gastineau dans ce document remis à la presse.

MSF a partagé ses inquiétudes avec le ministère de la santé, les autorités provinciales et locales ainsi que la société civile. « Des discussions franches et ouvertes ont eu lieu afin d’impliquer tous les acteurs sur la situation à Baraka et de trouver ensemble des solutions pour que MSF puisse continuer à apporter une aide humanitaire et médicale sans être la cible d’autres incidents de sécurité » déclare Gastineau.

Le communiqué affirme que les différents acteurs ont exprimé leur soutien à MSF et se sont engagés à œuvrer pour éviter que de tels incidents se répètent. Cette réponse encourage MSF à reprendre ses activités humanitaires et médicales à Baraka. Les activités reprendront progressivement cette semaine, en maintenant une vigilance sur la gestion de la sécurité et gardant ouvert le dialogue avec les différents acteurs. Gastineau insiste sur « l’importance de sauvegarder la sécurité des équipes et biens MSF pour continuer les programmes médicaux à Baraka ».

MSF remercie les acteurs impliqués lors de la résolution de cette situation. L’organisation espère que ses équipes pourront continuer à apporter une aide humanitaire et médicale sans encombre.

Œuvrant à Baraka depuis 2003, Médecins Sans Frontières apporte une aide humanitaire et médicale importante à la population du territoire de Fizi. MSF soutient l’hôpital de Baraka et 3 centres de santé, ainsi que 8 sites mobiles. En 2015 (données jusqu’au mois d’août), MSF y a fait plus de 40 000 consultations, plus de 161 415 personnes ont été traitées pour le paludisme, plus de 16 500 personnes ont été hospitalisées à Baraka, et plus de 14 000 femmes ont accouché dans des établissements de santé soutenus par MSF.

Cet incident, qui est le deuxième de la même nature en moins de cinq mois, survenu le 18 septembre 2015 à Baraka, est jugé inacceptable. Le MSF était obligé de réduire ses activités humanitaires et médicales. L’organisation a engagé des discussions avec divers acteurs et estime avoir reçu des réponses positives, l’encourageant à reprendre ses activités à Baraka.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse