Après un échange avec l’honorable Aubin Minaku

par -
0 595
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Courant rénovateur de l’Unadef confirme sa déclaration d’appartenance à la Majorité présidentielle

Le Porte-parole du Courant rénovateur de l’Union nationale des démocrates et fédéralistes accompagné d’autres acteurs de ce mouvement, a confirmé l’appartenance de l’Unadef à la MP. C’était à l’issue d’un échange qu’ils ont eu lundi 9 mai avec le Secrétaire général de la MP, Aubin Minaku. Pour le Courant rénovateur de l’Unadef, le parti reste une. Il ne s’agit donc pas de dissidence, plutôt d’un éveil destiné à refaire la compétitivité politique et le respect des textes au sein du parti.

«II n’y a pas longtemps vous avez suivi la déclaration politique de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (Unadef) où l’option a été levée par les membres des responsables et hauts cadres de ce parti pour l’amener au bercail. Nous avons estimé que le parti déraillait déjà par la volonté dictatoriale d’une seule personne. C’est ainsi que nous avons décidé de continuer avec notre logique jusqu’au bout du tunnel, de venir nous présenter à notre famille originelle qui est la Majorité présidentielle via le Secrétariat général où nous sommes venus déposer notre déclaration.  Nous avons échangé et pris acte. Il nous reste juste à faire des formalités d’usage parce que la Majorité reste toujours respectueuse des textes et des lois du pays, afin que nous puissions formaliser notre option salvatrice pour qu’ensemble et la majorité silencieuse de l’Unadef à travers le pays », a- t-il déclaré.

Par ailleurs, c’est la problématique de l’exercice démocratique interne au sein du parti qui est mise en exergue par les rénovateurs. Le Porte-parole du Courant des rénovateurs s’est exprimé en ces termes: «Nous venons d’apporter le changement dans ce parti politique confisqué plus de 23 ans avec un glissement de 15 ans par le biais de notre président national. Le changement que nous voulons porter d’abord sur la culture du respect des textes. Plus de 23 ans nos statuts ont été violés.  La Convention nationale qui est l’organe suprême qui réglemente la vie politique du parti, n’a pas joué son rôle, le rôle de cette convention n’était que la volonté d’un seul homme qui est le président national. Le deuxième changement, c’est rendre l’Unadef un parti compétitif. Pendant 23 ans qu’on l’a géré sans partage de pouvoir et sans alternance. La productivité politique n’est pas à démontrer aujourd’hui. L’Unadef méritait plus mais la productivité politique pendant 23 ans n’a pas été la hauteur.

Le président national n’a pas été capable de produire même dix députés. Nous voulons maintenant sur pied de notre Unadef compétitive pour qu’en soit qu’on ne puisse pas toujours vivre à la faveur, mais qu’on puisse mériter. Ce n’est pas une dissidence. A l’Unadef l’exception est qu’il n’existe pas d’Unadef B. Nous sommes l’Unadef originelle, il n’n y en a pas deux et il n’y en aura pas ».

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse