Après un conflit ayant fait plus de 200 morts: Martin Kobler en visite à Nyunzu pour prêcher la paix

par -
0 592
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme d’aucuns ne l’ignorent, la province du Katanga est depuis un certain temps, le théâtre des violences intercommunautaires entre les Luba et les groupes pygmées. Lesquelles violences ont forcé plus de 800.000 personnes à fuir leurs contrées pour d’autres. Ce lourd bilan du déplacement massif des populations n’a pas laissé indifférent le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Martin Kobler, qui est allé personnellement à la rencontre de ces deux communautés en conflit, ainsi que des autorités politico-administratives et sécuritaires de cette partie du pays, pour d’éventuelles discussions. Ce, en vue de trouver des solutions de paix qui s’imposent. Signalons que ce conflit débordant et sanglant a déjà fait plus de 200 morts depuis janvier2015.

Martin Kobbler est arrivé sur place, hier dans l’après-midi, dans le territoire de Nyunzu, dans la province du Katanga, fortement touché par ce conflit dans la future province de Tanganyika où il a coprésidé avec le ministre provincial de l’Intérieur, Juvénal Kitungwa, une réunion du comité de sécurité de Nyunzu. Après quoi, il a visité les sites des déplacés pygmées et Luba, avant de rencontrer les leaders de ces deux communautés.

A sa descente de l’hélicoptère, Martin Kobler a été accueilli par le 19ème bataillon béninois de la force de la Monusco basé à Nyunzu auprès de qui, il a reçu des explications nettes sur la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans ce territoire. Laquelle situation est marquée par un profond conflit communautaire ayant débordé avec fortes violences entre les communautés Luba et les groupes pygmées. C’est une situation très délicate qui a causé beaucoup de problèmes dans la contrée dont le déplacement massif des populations, les viols des femmes, etc. Et ce, en plus de divers difficultés d’ordre logistique.

Cela inquiète les soldats de la paix qui ne préconisent que le dialogue politique inclusif comme seul solution durable. Accompagné du ministre provincial de l’Intérieur, des autorités politico-administratives, militaires et policières locales, ainsi que des représentants des agences du système des Nations-Unies telles le Pam, Ocha, Unicef, Pnud, … le Représentant de Ban Ki moon a présidé une réunion de sécurité . Au cours de cette réunion, il a encouragé les parties en conflit à promouvoir la paix, à s’entendre et à oublier leurs différends pour une cohabitation pacifique. Car, a-t-il dit, la vraie richesse d’un pays, c’est sa population. Aussi, il a tenu à rencontrer la société civile et les notables de Nyunzu. Son agenda prévoit le déplacement vers le territoire de Manono et Mitwaba pour la même cause.

(Depuis Nyunzu, Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse