Après trois jours de renforcement des capacités

par -
0 707
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Evariste Boshab invite les Commissaires spéciaux à être créatifs

Ouvert le mercredi 04 novembre 2015 au salon Rouge du ministère des Affaires étrangères par le Premier ministre Matata Ponyo, le séminaire des missions et de renforcement des capacités des Commissaires spéciaux du Gouvernement a été clôturé ce vendredi 06 novembre par le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Evariste Boshab.

Il a eu des mots justes pour préciser que ce séminaire constitue une étape importante qui a concouru au renforcement de l’autorité de l’Etat et partant, de la refondation de l’Etat conformément à la Constitution de la République Démocratique du Congo. Après avoir rendu les hommages les plus mérités au Président de la République, principal artisan de la réforme territoriale, il a indiqué que le Gouvernement s’est assigné plusieurs objectifs, dont la poursuite et la finalisation  des réformes institutionnelles dans la quasi-totalité des secteurs vitaux de la vie nationale. « De ce faite, ces objectifs passent impérativement par la refondation de l’administration territoriale afin de lui permettre de jouer le rôle qui est le sien à savoir : redevenir la cheville ouvrière de l’Etat capable d’impulser le développement à la base ».

Ce challenge, indique le patron de la territoriale, ne peut être relevé que si les autorités territoriales, en l’occurrence les Commissaires spéciaux sont mieux outillés pour affronter les problèmes du Congo profond dans leur diversité et dans leur complexité. Bien que les missions confiées aux Commissaires spéciaux soient difficiles, les solutions sont à leur portée si ont fait entre autre de la formation des animateurs de la territoriale la pierre angulaire de l’action gouvernementale.

Les défis a relevé sont immenses, mais …

Au cours de ce séminaire, des sujets importants ont été traités, tels que Décentralisation et le rôle de l’autorité coutumière, Rétrocession et finances publiques provinciales, Infrastructures de base selon la vision de la Révolution de la Modernité, Perspective d’habitat adéquat avec les matériaux locaux, Electrification du milieu rural, Recettes minières, division de l’administration publique indispensable prioritaire avec les expériences de l’Enseignement primaire et secondaire, de la santé, de l’agriculture et du développement rural. Atelier sur le contrôle de l’acte administratif, des finances et gestion du personnel des autorités territoriales, cartographie des conflits communautaires ; valeur et patrimoine de la citoyenneté en République Démocratique du Congo, sont les défis qui attendent les nouveaux animateurs de la territoriale.

« Eu égard à ce qui précède, la nécessité de rapprocher les gouvernants des gouvernés, renforcer la participation de la population à la gestion des affaires publiques au niveau local, simplifier les procédures administratives et promouvoir une culture démocratique ont conduit le Gouvernement à fixer quatre missions spécifiques confiées aux Commissaires spéciaux à savoir : la consolidation de l’administration publique par les nouvelles provinces; le maintien de la sécurité, de l’ordre public pour le rétablissement de l’autorité de l’Etat dans les nouvelles provinces ; la planification et la viabilisation des infrastructures prioritaires des nouvelles provinces, enfin l’appui du processus de la mise en œuvre de la décentralisation », a précisé le professeur Evariste Boshab.

Quant au rapport entre les Commissaires spéciaux et les Assemblées provinciales, le patron de la territoriale a fait savoir aux que dans les domaines réservés des compétences des provinces, l’Assemblée provinciale exerce le contrôle  sur la gestion assurée par les Commissaires spéciaux du Gouvernement qui peut aboutir à des recommandations adressées au Gouvernement central. « Je me réjouis du fait que dans le choix des Commissaires spéciaux ainsi que leurs adjoints opéré par le Président de la République, seuls les critères objectifs de compétence ont été privilégiés de même que la parité n’est pas en reste », a-t-il déclaré, avant de saluer les performances des commissaires spéciaux et de leurs adjoints,  tout en leur demandant d’observer au cours de leur déploiement et exercice de leurs fonctions les précieux préceptes  qu’ils ont appris durant ce séminaire de trois jours.

Les commissaires promettent de relever les défis

Par ailleurs, le Premier ministre a été précédé par la Commissaire spéciale adjointe de la Mongala, Jeannine Okoho Makadi, qui a indiqué qu’après avoir suivi avec attention et intérêt le séminaire de renforcement des capacités, ils ont apprécié l’action gouvernementale  entreprise sous le leadership du Chef de l’Etat en vue de la mise en place d’une nouvelle territoriale de proximité  qui renforce et restaure l’autorité de l’Etat et qui sert d’instrument de consolidation de la paix, de la sécurité et de dignité nationale.

Ensuite, ils ont déclaré qu’en tant que pionniers chargés d’administrer les nouvelles provinces, ils ont pris l’engagement ferme de respecter et de faire appliquer  sans faille les missions assignées par le Gouvernement,  notamment faire régner l’ordre public et la sécurité ; assurer la régularité ainsi que la continuité des services publics de l’Etat, doter les nouvelles provinces des infrastructures prioritaires  et l’appui du processus de la mise en œuvre de la décentralisation qui constituent pour eux le défis a relever  avant la tenue des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse