Après son séjour à Londres: Matata Ponyo de retour à Kinshasa

par -
0 679
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A la tête d’une forte délégation qui l’a conduit à Londres, le Premier ministre, Matata Ponyo, a porté la voix de la République Démocratique du Congo aux investisseurs britanniques et aux opérateurs économiques invités au « Sommet mondial sur l’investissement en Afrique ». « La RDC présente une terre aux multiples potentialités et opportunités d’investissement, des infrastructures de base en pleine réhabilitation. Le Gouvernement a entamé le processus de modernisation des infrastructures sur l’ensemble du pays, entrepris des réformes courageuses. A ce jour, la RDC présente une économie florissante et prometteuse et un environnement des affaires de plus en plus attractif et compétitif », a expliqué le Premier ministre lors de sa prise de parole du haut de la tribune.

Intervenant mercredi 2 décembre dernier au Central Hall West Minister de Londres, le Premier ministre a présenté les opportunités d’investissement et de développement qu’offre la RDC, surtout avec l’assainissement continu du climat des affaires. Il a épinglé les prouesses réalisées par la RDC sur le plan économique. La cérémonie a connu une forte participation de personnalités diverses.

Pour le Chef de l’Exécutif congolais qui avait dans sa délégation les ministres de l’Economie nationale, Modeste Bahati Lukwebo et celui de l’Energie et Ressources hydrauliques, Jeannot Matadi Nenga Gamanda, ainsi que plusieurs officiels congolais du monde des affaires, la RDC présente une terre aux multiples potentialités et opportunités d’investissement, des infrastructures de base en pleine réhabilitation.

Mise en exergue des réformes

Présentant les courageuses réformes entreprises par le Gouvernement, « l’homme à la cravate rouge » a expliqué que des réformes ont été engagées en faveur des régies pour une mobilisation accrue des recettes internes: de 0,3 % du PIB en 2000 à 14,4% en 2014. Dans cet élan, la bancarisation de la paie des fonctionnaires et corps militaires a été lancée en 2011 pour lutter efficacement contre la corruption et le détournement des deniers publics. En ce qui concerne la gestion des ressources naturelles, le Premier ministre a mis en exergue la publication de tous les contrats miniers et des ressources fiscales mobilisées. Ainsi, la RD Congo est conforme à l’ITIE en 2014 et que dans le volet climat des affaires, la RDC se retrouve dans le top 10 des pays les plus réformateurs au Doing Business 2015.

Par ailleurs, avec son taux de croissance positive estimé à plus de 8%, au-dessus de la moyenne africaine évalué autour de 5%, le représentant de la RDC au Sommet de Londres a fait valoir les atouts de son pays en termes de prospection d’affaires devant les investisseurs britanniques. Surtout que grâce au Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, la RDC dispose aujourd’hui d’un leadership fort, à même de faciliter une nouvelle forme de business gagnant-gagnant. Ainsi, le Gouvernement qu’il dirige a repris la croissance économique, amélioré le taux d’investissement et stabilisé le cadre macro-économique.

A ce sujet, Matata Ponyo a rassuré que l’objectif de stabilisation macroéconomique a été globalement atteint en RDC, et le Gouvernement s’emploie à le maintenir dans la durée. « L’heure est maintenant venue pour nous de poursuivre, sans désemparer, la transformation économique et sociale », a-t-il dit dans une salle pleinement acquise à la cause de la République Démocratique du Congo. « Je vous invite à vous joindre au Gouvernement et autres partenaires, autour de l’immense potentiel Congolais, à bâtir une forte économie au centre de l’Afrique », a conclu le Premier ministre congolais.

Un opérateur minier s’annonce

Pour répondre positivement à l’appel du Premier ministre, Anil Agarwal, l’un des plus grands opérateurs miniers du monde, disposant d’importants gisements miniers en Zambie, a promis d’investir au pays de Joseph Kabila dont les signaux économiques sont au vert.

Disons que c’est le lundi 30 novembre 2015 que le Premier ministre Matata Ponyo a était invité à prendre la parole au Sommet mondial sur l’investissement en Afrique et dont le thème principal est : « Transformer les économies africaines pour la compétitivité mondiale ». Le Sommet a ouvert ses portes mardi 2 décembre et a réuni plus de 1.000 investisseurs, outre les personnalités du monde politique et économique.

Ils ont axé leurs interventions sur les domaines du financement des investissements et de l’investissement de capitaux, électricité et énergie, agriculture, des biens de consommation et la technologie des l’information et de communication. Ils ont également traité de: « Comment impliquer les jeunes dirigeants africains, promouvoir un développement durable inclusif et gagner le pari d’un meilleur avenir pour la prochaine génération d’Afrique ».

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse