Après sa victoire à Genève: Alexis Thambwe Mwamba de retour à Kinshasa

par -
0 439
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Victime des rumeurs infondées qui ont défrayé la chronique sur sa prétendue interpellation en Belgique, Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux est de retour à Kinshasa par vol régulier d’Air France, depuis hier dimanche 25 juin 2017. Disons que ce retour intervient au terme d’une mission de quelques jours à Genève, en Suisse où il était allé sensibiliser les diplomates congolais pour un soutien de la position de la Rdc contre l’imposition d’une enquête internationale sur les violences perpétrées dans l’espace Kasaï par une milice se réclamant du feu chef coutumier Kamwina Nsapu. A cette occasion, le ministre qui a mobilisé également les diplomates de pays amis de la Rdc, notamment ceux d’Afrique, a fait savoir que la justice congolaise est à pied d’œuvre sur cette question et qu’il n’était pas opportun d’initier une seconde enquête.

Soulignons  que certains commentateurs malveillants se sont laissés aller à annoncer l’embastillement à Bruxelles, alors qu’il faisait escale dans cette ville, en route pour une mission officielle à Genève en Suisse où il était attendu. C’était pour, entre autres, délivrer un message ainsi que la position officielle du Gouvernement au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU. Ce message se rapportait aux graves événements qui ont endeuillé la RDC en général et deux des cinq nouvelles provinces issues du grand Kasaï en particulier et qui font par ailleurs l’objet de la publication d’un Livre Blanc.

En effet, au Conseil des droits de l’Homme,  deux textes concurrentiels dont un de l’Union Européenne appuyé par la Belgique et les USA qui voulait mettre Kinshasa sous enquête internationale pour les troubles dans les Kasaï et un autre du groupe africain porté par la RDC qui souhaitait une collaboration des experts internationaux avec la justice Congolaise se sont affrontés. Sur les 47 membres qui composent cet organe, aucune unanimité n’a pu être dégagée pendant 4 jours dans cette lutte diplomatique acharnée entre africains et européens  à Genève. L’épilogue s’est déroulé dans la matinée du jeudi 22 juin où après de longues tractations jusqu’aux petites heures,  l’Union Européenne poussée par la Belgique a jeté l’éponge par un retrait unilatéral de son texte suite au blocus du groupe africain derrière la RDC. Kinshasa a fait valoir sa raison face au complot d’ingérence de certaines puissances colonialistes dans ses affaires internes et avait démontré sa bonne foi en acceptant la coopération des Nations Unies aux enquêtes.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse