Après sa mission d’évaluation à Beni: Evariste Boshab regagne Kinshasa

par -
0 530
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Vingt-quatre heures ont suffit à Evariste Boshab, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité pour évaluer les mesures prises par le Président Joseph Kabila dans le cadre de la sécurisation des populations dans le territoire de Beni, victime de la barbarie humaine des rebelles ougandais de l’ADF. Avant de prendre son vole de retour à l’aéroport de Mavivi, Boshab rassure que désormais, l’ordre public devrait être maintenu et la sécurité, la paix et l’autorité de l’Etat devront être rétablis, conformément à l’engagement pris par le président de la République pour sécuriser Beni et tout le territoire congolais.

« Les FARDC, la Police, sur instruction du Gouvernement, déploient des moyens pour que la paix revienne, telle est d’ailleurs l’ambition du Gouvernement, de sécuriser toute la population de Beni », dit-il. Disons que parmi les mesures sécuritaires déjà exécutées pour combattre totalement les ADF, il y a la scission de la zone d’opération Sokola 1 en deux secteurs opérationnels Nord et Sud. Pour ce qui est de la Police, figure le renforcement des effectifs et les équipements. Des sources policières sur place parlent déjà du déploiement de nouvelles unités bien équipées, dans le cadre du renforcement des mesures de sécurisation des populations de Beni et leurs  biens.

116 policiers pour sécuriser la population du triangle de la mort

En vue du rétablissement de la paix, l’ordre, la sécurité l’autorité de l’Etat dans le territoire de Beni, la première vague des éléments de la police nationale congolaise a été déployée dans trois axes du Nord mercredi à partir de la ville de Beni. Une autre vague attendue dans quelques heures sera composée de 300 éléments. Le Commissaire provincial de la PNC au Nord-Kivu a rendu effectif  leur déploiement après une courte parade animée sur place à Beni.

En effet, ils se sont fixé rendez-vous au terrain de l’Aumônerie protestante pour le rassemblement, avant qu’ils ne soient déployés. Moral au zénith, ces agents partent avec la détermination de faire régner la paix dans les zones déployées. La 1ère phase de 116 éléments issus des unités de Goma, ralliés à celles de Beni, a été déployée sur les axes d’Eringeti-Oicha et Maimoya. La seconde et la dernière d’une vague de 300 têtes venue de Goma et de Kinshasa, se déploiera sur les axes Mavivi, Kasindi, Kamango, Bulengo, Mangina et l’axe sud Beni-Lubero, selon les sources policières en ville de Beni.

Avant le déploiement effectif, le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise/Nord-Kivu a, au cours d’une courte causerie morale, rappelé que la discipline demeure la clé de la réussite de la noble mission assignée à la Police, celle du maintient de l’ordre public et la sécurisation de personnes et de leurs biens. Pour y arriver, le mariage entre la Police et la population est vital et c’est l’unique option inévitable. « Réellement c’est ce qu’on a dit, ce n’était pas un slogan, mais par contre c’était une réalité. Les unités qui sont venues de Goma sont mises à la disposition et de Butembo et Witcha, avec pour mission de sécuriser la population, surtout dans les territoires de Witcha le retour progressif de la population dans leurs milieux. La discipline, le travail et la loyauté sont parmi les vertus qui doivent caractériser les éléments de la police. J’attends d’eux le service normal, la commission avec la population », dit-il. Outre le renforcement des effectifs, des permutations des commandants opérées, ainsi que des équipements de mobilité seront renforcés d’avantage.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse