Après sa défaite contre Sanfrecce Hiroshima

par -
0 603
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le TPM devra se contenter du match de classement contre le Club America de Mexico

Pour son entrée en lice à la Coupe du monde des clubs, le TP Mazembe s’est logiquement incliné hier dimanche devant Sanfrecce Hiroshima (3-0), au stade Nagai d’Osaka. Brouillons et peu dans le rythme dans le premier acte, les Congolais ont été sanctionnés de leurs errements défensifs.

Un match et puis on s’en va. Attendu pour son entrée en lice dans le Mondial des clubs hier dimanche, le TP Mazembe est tombé de haut, s’inclinant très nettement devant Sanfrecce Hiroshima (3-0). Pour ce qui était leur 3e participation dans la compétition, les Congolais ne sont jamais vraiment rentrés dans la partie, manquant de se faire cueillir à froid par le champion du Japon dès l’entame du match sur une frappe enroulée de Kashiwa proche de faire mouche (2e).

Grosse alerte qui avait le mérite de sonner le réveil des hommes de Patrice Carteron, Assale (4e) puis Coulibaly d’une tête placée (5e) étant proche de trouver la faille. Une réaction en trompe l’œil pour des Lushois en cruel manque de rythme en dépit de la maîtrise du ballon et de quelques raids de Traoré. Faute de pouvoir emballer la partie et mis en échec dans sa volonté de passer par l’axe, le TPM se faisait sanctionner par Shiotani juste avant la pause sur une grossière faute de marquage sur corner (1-0, 44e).

Un match de classement pour sauver l’honneur

Le pire était à venir pour les hommes de Patrice Carteron malgré leur retour sur le terrain avec de meilleures intentions, notamment avec l’entrée de Singuluma. Mais ils étaient à nouveau pris à défaut sur corner. Laissé seul par un Sinkala coupable, Chiba ne se faisait pas prier pour doubler la mise (2-0, 56e). La fin des rêves d’épopée comme en 2010 où le club avait atteint la finale du tournoi. Les entrées de Kalaba et Bolingi ne changeaient pas le fil de la rencontre, Asano venant même alourdir le score en contre dans le dernier quart d’heure (78e).

Une nouvelle réalisation qui mettait définitivement le champion du Japon à l’abri et l’envoyait surtout en demi-finale où il défiera River Plate mercredi. De son côté le TPM devra se contenter du match de classement pour la 5e place contre Club America de Mexico le même jour. D’ici là, Patrice Carteron devra trouver les solutions de ce naufrage collectif. Le onze du TP Mazembe : Gbohouo – Frimpong, Kimwaki, Coulibaly, Boateng – Diarra, Sinkala, Singuluma – Assale, Sam

 

(Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse