Après moi !

par -
0 583
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
  • Beaucoup seront appelés, peu seront élus

Avant son élévation dans les Cieux, le Seigneur Jésus Christ avait dit à ses apôtres : « Après moi, il y aura beaucoup d’imposteurs qui se prélasseront à travers le monde faisant croire au peuple de Dieu qu’ils étaient mes semblables ». (…)

Cette révélation du Christ est aujourd’hui perceptible dans le monde culturel congolais principalement dans le domaine de la musique. En effet, après la mort inopinée de Papa Wemba survenue dans la nuit du 23 au 24 avril 2016 à Abidjan en Côte d’Ivoire, les hommages que le peuple congolais venaient de rendre à son idole dépassent tout entendement. Ceci, surtout suite à l’implication personnelle du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, qui a rendu à l’artiste des hommages dignes d’un grand en l’élevant,  même à titre posthume, au grade de Commandeur de l’Ordre National « Héros Nationaux Kabila-Lumumba ». Pour ce, les langues se sont déliées dans le circuit des artistes-musiciens congolais. Tous, n’ont qu’une seule vision : celle d’être honorés aussi de la sorte et ce, de leur vivant.

Mais là où les morigènes estropient, c’est lorsque cette kyrielle d’artistes n’arrive pas encore à appréhender l’un des critères les plus marquants qui a poussé la plus haute hiérarchie du pays à agir de la sorte pour honorer Papa Wemba.

Papa Wemba Grand Officier de l’Ordre « Héros Nationaux Kabila- Lumumba »

On retiendra que si le chef coutumier du village Molokaï a été élevé au grade de Grand Officier de l’Ordre National « Héros Nationaux Kabila-Lumumba », c’est simplement parce que durant toute sa vie d’artiste Papa Wemba qui renferme une riche discothèque de plus de 2.000 titres, n’a jamais, dans l’une de ses œuvres, chanté des insanités. Ses danseuses ne s’habillaient jamais d’une manière

indécente et choquante. A la maison, même en compagnie de la belle-famille on peut regarder sans gêne défiler les clips de Papa Wemba à l’écran. Toutes ses chansons sont bien travaillées et apportent toujours un message à la postérité.

Papa Wemba a œuvré pour l’humanité entière

Artiste engagé, Papa Wemba avait chanté pour la liberté de l’homme noir en Afrique, en Amérique, en Nouvelle Calédonie… Celui-ci (homme noir) devrait transcender tous les opprobres encaissés lors de la traite négrière. Simon Kimbangu, Matshoua, Lumumba, Martin Luther King, etc, sont morts pour la libération de l’homme noir, pour la plénitude de l’Afrique, abattus par la puissance coloniale. Il a aussi chanté pour la libération de Nelson Mandela.

 

Partout où il a joué, l’artiste Papa Wemba ne demandait rien en retour. Une fois à Brazzaville à la fin d’une production du FESPAM (Festival Panafricain de Musique), il a refusé de toucher les 9 millions de Francs CFA qu’on lui devait sommant que cette somme soit diligentée pour secourir les victimes de la guerre qui avait sévit au Congo.

Lors du Synode sur la paix et la réconciliation dans le monde tenu au Vatican en 2012 devant les Evêques venus de partout dans le monde, Papa Wemba a, une fois encore, refusé de recevoir le cachet qui lui était alloué…(…)

Retenez qu’à l’annonce de sa mort, l’équipe de baseball des Etats-Unis participant au championnat américain de cette discipline, a gardé une minute de silence en l’honneur de Papa Wemba.

Nulle part dans le monde où Papa Wemba avait joué il n’a donné une image négative de son pays. Au contraire, partout où il est passé en tant qu’Ambassadeur de la paix il n’a fait que luire l’image de marque de la RDC. Sapeur ? Oui ! Mais il s’habillait décemment et non dans des tenues extravagantes comme les autres.

Des supputations pour rien

Des artistes-musiciens qui voudraient emboîter les pas à Papa Wemba doivent d’abord  commencer à montrer à la Nation qu’ils œuvrent à travers leurs chansons pour l’éducation de la masse et principalement de la jeunesse qui est l’espoir de demain. Qu’ils notent que la Nation ne pourra jamais décerner des médailles aux artistes qui viennent au deuil en culotte et en pantalon fashon (taille basse). Elle ne peut, non plus, célébrer avec honneur des gens qui toute au long de leur carrière ne savent plus que désorienter la jeunesse en lui faisant ingurgiter un culte de bêtises à travers des scènes obscènes.

De part des cris insensés et truffés des insanités que ces artistes lancent dans leurs chansons, quels messages apportent-ils dans l’éducation de la jeunesse ?

Les médailles, surtout les grandes distinctions, ceux qui les méritent se sont ceux qui ne versent jamais dans la litanie séditieuse et qui prennent leur travail au sérieux. Il n’y a pas des sots métiers, il n’y a que des sottes gens.

Ceci pour dire qu’après Papa Wemba, beaucoup viendront sur l’estrade se prévaloir comme lui oubliant que nul n’est mal placé pour juger son œuvre que son auteur lui-même. Alors, laissez aux autres la latitude de vous juger.

Après tout !…

(Kingunza Kikim Afri )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse