Après Lisanga Bonganga et Vital Kamerhe: Le MLC et le FRC récusent Olenghankoy et renoncent au poste de vice-président du CNSA

par -
0 532
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est le samedi 22 juillet dernier que Joseph Olenghankoy a été désigné par consensus, président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA). Et ce, avant l’installation de son bureau. Cette désignation par consensus du président du CNSA, à en croire Aubin Minaku Ndjalandjoko, entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016, et son Arrangement particulier signé dernièrement au Palais du Peuple. « Et donc, dans le respect de l’Accord, les délégués ont insisté pour que le président du CNSA vienne du Rassemblement. C’est ainsi qu’il y a eu un large consensus sur la personne de Joseph Olenghankoy, président du Comité des sages du Rassemblement présenté par ses pairs », a-t-il expliqué.

Tout juste après cette désignation consensuelle, la classe politique, à travers Jean-Pierre Lisanga Bonganga du Rassemblement/Courant Tshisekediste, et Vital Kamerhe de l’UNC ont contesté non seulement le fonds, c’est-à-dire le choix porté sur la personne d’Olenghankoy, mais aussi la forme, c’est-à-dire la procédure ayant conduit à sa désignation. Dans un communiqué publié hier à Kinshasa, le Rassemblement courant Tshisekediste/CAT avec son Autorité morale Jean-Pierre Lisanga Bonganga, s’est opposé de manière catégorique à cette désignation car, « ce Monsieur n’a ni le profil, ni le charisme, ni la crédibilité, moins encore le poids politique pour prendre la place attribuée par consensus de toute la classe politique au dialogue de la CENCO à l’icone de la démocratie congolaise, le Docteur Etienne Tshisekedi ». Pour sa part, Vital Kamerhe ne se sent pas concerné par cette décision de la mise en place du Bureau du CNSA intervenue le samedi 22 juillet 2017, en présence des présidents de deux chambres du Parlement mandatés par le Chef de l’Etat.

Dans une déclaration rendue publique hier, le Front pour le respect de la constitution (FRC) souligne qu’en rapport avec la provenance et le choix consensuel de la personnalité qui devait présider le Conseil National de suivi de l’Accord, le Front s’attendait voir à la tête de cette institution une personnalité consensuelle répondant aux critères fixés par l’article 12 de l’Arrangement Particulier, à savoir la loyauté républicaine, le niveau d’études, l’honnêteté, l’intégrité et la compétence éprouvée. Elle devait aussi provenir par ailleurs d’une composante ne dirigeant pas une autre institution de la République par souci d’inclusivité, de neutralité, d’équilibre et de justice, aux fins d’assurer la crédibilité, la transparence, l’intégrité, la régularité du processus électoral, mais  surtout la certitude de l’organisation des élections en date convenue.

Par conséquent, le Front dénonce le caractère irrégulier du processus de désignation du président du CNSA et récuse la personnalité désignée. Il renonce aussi au poste de Vice-président lui confié et félicite ses délégués qui ont refusé de participer à cette mascarade en dénonçant dans la salle ce vaudeville, dit le regroupement politique dirigé par le MLC dans un communiqué lu par le sénateur Jacques Ndjoli, l’un des Secrétaires généraux adjoints du parti cher à Jean-Pierre Bemba. Le FRC a aussi appelé la CENI à publier sans tarder le calendrier électoral.

En effet, à l’allure où vont les choses et en attendant que la Société civile ne se prononce, le bureau du CNSA risque d’être monocolore, c’est-à-dire, constitué de l’actuel président du Rassemblement, en même temps allié de l’actuel Majorité Présidentielle au pouvoir. Dans ce contexte, quel crédit que les parties prenantes accorderont-t-elles à cette Institution d’appui à la démocratie, du moment où elle ne pourra pas réunir en son sein toutes les tendances ? D’où la nécessité pour certains des arrangements, afin de permettre à cette Institution de bien faire son travail. Sinon, l’on est parti pour une confrontation qui sera préjudiciable au processus électoral en cours.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse