Après le succès engrangé dans le Kasaï Central: E. Shadary arrive dans le grand Nord

par -
0 312
Poignée de mains entre Emmanuel Ramazani Shadary et Julien Paluku
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après le succès engrangé par sa mission au Kasaï-Central, où la hache de guerre a été enterrée et un nouveau chef Kamwina Nsapu désigné par la famille régnante, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary est arrivé hier à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Dans cette partie du territoire nationale où règne milices et autres rébellions, il va tenter de dupliquer la même recette qui a fait ses preuves ailleurs. L’homme qui, depuis son avènement à la tête de ce ministère a changé complètement d’approche pour combattre l’insécurité et instaurer la paix, a été accueilli par Julien Paluku, Gouverneur de cette province, ainsi que les membres du conseil provincial de sécurité.

« Nous sommes dans une mission d’administration du territoire, d’itinérance, mais également nous allons essayer d’échanger avec les autorités locales et la population sur des questions sécuritaires. Evidemment, nous allons également voir ce qui se passe socialement ici, les actions à mener par rapport à tout ce qui se passe dans la province du Nord-Kivu. Nous irons aussi au Maniema, là aussi il y a des questions d’ordre sécuritaire », a indiqué le VPM.

Soulignons que bien avant de s’envoler vers l’Est du pays, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a eu une séance de travail vendredi dernier  avec l’Administrateur Délégué de la fédération des entreprises du Congo (FEC). C’était en présence du Vice-Premier ministre et ministre des Transports et Voies de communication et ministre d’Etat à l’Economie, respectivement José Makila et Modeste Bahati.

« La délégation de la FEC a été reçue cet avant-midi par le VPM. A cette réunion, était aussi conviés le Vice-Premier ministre et ministre des Transports et  Voies de Communication, ainsi que le ministre d’Etat à l’Economie. Vous savez très bien la situation qui a prévalue dans le Kasaï-Central depuis quelques mois. Aujourd’hui que la situation sécuritaire commence à s’améliorer, les opérateurs économiques membres de la FEC ont demandé que nous puissions approcher les autorités pour que le trafic ferroviaire entre Kananga et Mwene-Ditu reprenne, parce que suite à cette situation sécuritaire qui a prévalu dans le Kasaï Central, on risque d’avoir la famine », explique l’Administrateur Délégué de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Et de renchérir que dans les environs également, vous savez que la frontière entre la province du Kasaï Central et l’Angola est fermée suite à l’insécurité, si bien que cette province n’est pas alimentée en biens de première nécessité.  Elle n’est pas aussi alimentée en produits pétroliers importants. A ce jour, les avions en partance pour Kananga doivent s’approvisionner en total fioul à Kinshasa, parce qu’il n’y a pas de Jet à Kananga, à Mbuji-Mayi. Et ce, lorsqu’on sait que l’activité économique ne peut pas fonctionner sans carburant. Le VPM a donné des assurances utiles et manifesté le souci de son Gouvernement de voir cette situation revenir à la normale.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse