Après le renforcement des capacités: Le Gouvernement prêt pour un nouveau challenge

par -
0 395
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Organisés par le Secrétariat général du Gouvernement avec l’appui technique du Secrétariat National pour le Renforcement des capacités (SENAREC),  les travaux du séminaire Gouvernemental se sont clôturés hier à la Cité de l’Union Africaine. Au cours de ce séminaire, il a été question de réfléchir et  de discuter sur les bonnes pratiques de la gestion de la chose publique, afin d’améliorer la performance de l’action gouvernementale par l’adoption des méthodes et outils de gestion modernes ; et le renforcement de la cohésion de l’équipe autour des priorités clairement définies.

Dans son allocution de clôture, le Premier ministre Bruno Tshibala a indiqué que ce séminaire a permis au Gouvernement de mettre à jour des pesanteurs sécuritaires et macroéconomiques ainsi que des difficultés qui s’imposent à nous. Ces pesanteurs et difficultés nous poussent à trouver des solutions idoines afin d’atteindre les objectifs ci-après : Favoriser la cohésion interministérielle ; Créer un consensus autour de la hiérarchie des priorités de l’action gouvernementale ; et Créer la synergie pour des interventions sectorielles convergentes.

Pour lui, les deux journées de réflexion passées à la cité de l’Union Africaine, ont permis d’envisager les voies et moyens de réaliser avec efficacité, le programme d’action du Gouvernement. Les thèmes des exposés retenus et présentés, des riches échanges et recommandations formulées à l’issue de ce séminaire, auront été une forte sensibilisation sur l’engagement de chaque membre du Gouvernement à travailler pour la réussite de son programme. « Aussi,  ne pouvant nous satisfaire par une auto évaluation des actions de notre mission, je vous invite à recourir aux principes de la nouvelle approche de gestion, appelée «Gestion Axée sur les Résultats » (GAR), qui prône la responsabilité et la redevabilité. C’est ici aussi le moment pour moi de féliciter tous les intervenants, brillants experts parmi la crème de l’intelligentsia nationale pour leurs exposés d’une haute facture scientifique », conseille-t-il.

Précisions que ce séminaire a fédéré les membres du Gouvernement d’Union Nationale autour des résultats ci-après : La solidarité et l’unicité de l’action du Gouvernement pour la réalisation cohérente et efficace de son programme, la vision commune de priorités et de leur mise en œuvre, la conception d’un cadre de suivi et d’évaluation de réalisation gouvernementale, le consensus sur les réformes  courageuses à conduire pour améliorer les fonctions régaliennes de l’Etat et la fourniture des biens et services publics de base et la cohésion nationale consolidée par un leadership  responsable au service de tous.

Des recommandations

Disons que la cérémonie de clôture a été précédée par la lecture de la synthèse et les recommandations du séminaire gouvernemental par le ministre d’Etat, ministre du Plan, Modeste Bahati Lukwebo. Ainsi, les recommandations ci-après ont été formulées par les séminaristes : Appuyer les membres du Gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations et dans l’atteinte des résultats issus des lettres de missions du Chef du Gouvernement avec l’appui du Secrétariat Général du Gouvernement et du Secrétariat National pour le Renforcement des Capacités (SENAREC) ; Prendre dans le meilleur délai l’ordonnance portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement ainsi que l’ordonnance fixant les attributions des ministères.

Il a aussi été recommandé la rationnaliser la gestion de l’administration publique et faciliter la collaboration entre cette dernière et les cabinets ministériels ; Au regard des attributions du ministre des Affaires Etrangères, toutes les relations extérieures doivent être coordonnées à son niveau, l’obligation pour lui de se référer au Premier ministre et au Chef de l’Etat étant une règle ; Organiser dans un bref délai un autre séminaire afin de consolider les relations entre les membres du gouvernement ; Produire l’exposé  du Secrétaire Général du Gouvernement sous forme de brochure afin de conserver les connaissances transmises ; Gérer et mettre en œuvre les ressources tant financières, matérielles qu’humaines en se concentrant sur les résultats souhaités et à atteindre ; Instaurer la culture de responsabilité et de rédevabilitédes membres du gouvernement, vis-à-vis du Chef de l’Etat, du Premier Ministre et du Peuple, à travers les lettres de mission suivant le format de Gestion Axée sur les Résultats « GAR » ; Faire une allocation conséquente des crédits budgétaires aux Ministères afin de leur permettre d’atteindre les résultats.

Soulignons que durant deux jours, soit du 07 au 08 juin 2017, les membres du Gouvernement ont suivi huit exposés ci-après : Inter ministérialité et conduite de l’action gouvernementale par le Secrétaire Général du Gouvernement, Xavier Bonane YA Nganzi ; La gestion politique du programme du gouvernement par le Gouverneur Honoraire Hubert Kabasu Babo ; Gestion axée sur les résultats (GAR) et lettres de mission des Ministères (avec une étude de cas sur la gestion de crédits des Ministres) par le Professeur Ferdinand Mushi Mugumo et Coach national C.T. Aimé Lungela ; Relations entre le gouvernement et le Parlement par le Professeur Upio Kakura Wapol ; La réforme de l’Administration par le Ministre honoraire de la Fonction Publique, Professeur Pascal Isumbisho Mwapu ; La Paix et la Sécurité par le C.T.Général Bideko, DG de la Direction des Ecoles et Formation de la Police Nationale Congolaise ; La politique Extérieure par le Professeur Jean-Lucien Kithima, Directeur au Ministère des Affaires Etrangères, et la Stabilité du cadre Macro-économique et la prise en charge sociale par le Professeur Vincent Ngonga.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse