Après le massacre de l’Assomption: Les ADF ont encore tué à Beni

par -
0 772
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Trois civils ont été tués et deux autres blessés la nuit du mardi à mercredi lors des affrontements entre l’armée et les rebelles ougandais des ADF, dans la localité de Mayimoya à une quarantaine de kilomètres au Nord de la ville de Beni dans l’Est de la Rdc. Selon le président de la Société civile de Kainama, une autre localité située au Nord de Beni, les deux civils tués, une dame et son enfant, ont été abattus à l’arme blanche par les assaillants.

C’était lors de leur retraite dans la localité, au cours des affrontements entre les rebelles ADF et l’armée gouvernementale. Les FARDC ayant intensifié les attaques contre les poches des rebelles dans la région depuis mardi dernier dans la matinée. M. Baraka a toutefois indiqué qu’un civil est porté disparu et dix chèvres ont été dérobées par les assaillants.

Ce premier bilan faisant état de trois civils tombés victimes de cette attaque des ADF, a été également confirmé par l’Armée dans la région. Il s’ajoute ainsi à celui des 54 civils tués dans la nuit du samedi au dimanche dernier à Rwangoma dans la ville de Beni par les mêmes rebelles, a rappelé M. Thomas D’Aquin Mwiti, président de la Société civile du Nord-Kivu dont Beni est un territoire.

Hier mercredi matin, des milliers de civils ont envisagé d’amorcer une marche de 54 kilomètres à pied, de la ville de Beni à celle de Butembo.  C’était dans l’intention de dénoncer les maux dont sont victimes les populations civiles dans la région de Beni.

Ce nième massacre  du genre dans le territoire de Beni intervient au lendemain de la visite du Conseil supérieur de la défense, conduite par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, qui y a laissé les ministres de la Défense et de l’Intérieur avec le Chef d’Etat-major général des Forces armées de la Rdc (Fardc).

Depuis le 8 octobre 2014, ce sont des milliers de civils qui ont déjà été massacrés dans la région, selon la société civile qui attribue ces crimes aux rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliés (ADF) réfugiés dans le territoire de Beni, depuis 1995.

(Pascal Mulegwa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse