Après le face-à-face gouvernement-délégués syndicaux: L’application du taux budgétaire de 1.452 Fc renvoyée au mois d’août 2017

par -
0 220
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le budget 2017 a été promulgué au taux budgétaire de rémunération de 1.452 Fc, dans l’intention de préserver le pouvoir d’achat des agents et fonctionnaires de l’Etat. C’est pour exiger le respect de cette disposition que la délégation de l’Intersyndicale de l’administration publique, conduite par son président Fidèle Kiyangi, a eu un face-à-face avec le Premier ministre Bruno Tshibala. Avant toute chose, Fidèle Kiyangi s’est adressé aux délégués syndicaux de toutes les administrations  publiques afin qu’à leur tour, qu’ils fassent la restitution auprès des agents et cadres dont ils ont la charge d’encadrer.

Concrètement, avec le Gouvernement, ils se sont convenus 4 choses. Le premier point, c’est l’application du taux budgétaire dans le calcul du salaire des agents et cadres à partir du mois d’août 2017. C’est un engagement que le gouvernement a pris devant nous et qu’il se doit d’honorer.  Faute de quoi, les agents et fonctionnaires réunis à l’espace Golgotha décideront de ce qu’ils veulent faire. La mise en place de la commission paritaire à la fin de ce mois de juillet pour que nous puissions commencer les réflexions sur le barème réaliste des agents et fonctionnaires de l’Etat (2). Troisièmement, la continuation des missions de contrôle dans toutes les administrations : contrôler la paie et les effectifs pour démanteler les réseaux maffieux dans l’administration, afin que nous puissions non seulement avoir les moyens, mais aussi dégager les ressources pour continuer à mécaniser les MP.  Enfin, nous avons aussi parlé des agents des Régies financières qui ont été révoqués. Le Premier ministre nous a donné la garantie que ces agents-là vont reprendre le travail dans un bref délai. « Et nous banc syndical, nous avons concédé le mois de juillet, parce qu’en principe, les 1452 Fc devraient s’appliquer à partir du mois de juillet. Nous avons concédé parce que le Gouvernement nous a demandé la compréhension. Nous avons dit, nous comprenons pour le mois de juillet, mais pour le mois d’août, les agents et fonctionnaires se prendront en charge », souligne Fidèle Kiyangi.

Toutefois, tous ces arrangements ne sont contenus dans aucun document. Ce qui peut pousser à l’une des parties de les dénoncer à tout moment. Pour Fidèle Kiyangi, la décision de payer les agents au taux de 1452 Fc n’est pas venue des syndicalistes, ni du Gouvernement, mais du parlement. Donc, le protocole d’accord peut ou ne pas être là. Mais au cas où le gouvernement se cachait derrière le protocole, nous allons nous mettre à la disposition des agents et fonctionnaires de l’Etat et la décision qu’ils prendront sera appliquée.  Il a à l’occasion fait observer qu’il n’y a aucune grève dans l’administration publique. Il y a seulement un groupe de bandits qui font des bruits tout autour de la Primature. « Nous les invitons à continuer à travailler jusqu’au mois d’août 2017 », conseille-t-il. A l’en croire, si le Gouvernement n’applique pas ce qu’il a lui-même promis, les agents et fonctionnaires seront convoqués à la place Golgotha.  Et de préciser que les médecins et les infirmiers ne font pas partie de leur syndicat.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse