Après le face-à-face Gouvernement-Apukin, ESU : La grève levée

par -
0 815
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Suite à la grève déclenchée par les professeurs de l’Université de Kinshasa depuis le 20 avril 2018 du fait de la non application dans la paie du mois d’avril d’un deuxième palier d’augmentation convenu et ce, sans qu’ils en aient été préalablement avisés, le Conseil des ministres a chargé les ministres concernés de se concerter immédiatement, le 04 mai 2018 autour du Premier ministre pour envisager une décision idoine. De cette concertation, nous apprenons que le gouvernement a accepté de revenir sur l’accord, ce qui a réjoui les professeurs et du coup, la grève qui a commencé le 20 avril prend fin. A en croire le président de l’APUKIN, le professeur Antoine Kitombole, le gouvernement a accepté de répondre à leurs revendications en revenant à l’exécution du protocole-d’ accord signé le 13 octobre 2017 qu’il avait interrompu.

(JMNK)

 

COMPTE-RENDU DE LA 9èmeREUNION ORDINAIRE

DU CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des Ministres a tenu sa neuvième réunion ordinaire le 04 mai 2018 sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E. M. Joseph KABILA KABANGE au Bâtiment du Gouvernement à Kinshasa – Gombe.

Les Points inscrits à l’ordre du jour étaient les suivants:

  1. Points d’informations
  2. Approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres
  • Examen et adoption d’un dossier
  1. Examen et adoption des textes
  2. Points d’informations
  3. Etat et Administration du Territoire

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité a ouvert ce chapitre par un large tour d’horizon d’où il ressort que la situation du pays est relativement calme en relevant quelques inquiétudes suscitées dans l’opinion par la hausse des prix du carburant à la pompe et ses corollaires. Il a signalé l’adoption par l’Assemblée Nationale de l’annexe de la Loi portant répartition des sièges par circonscription électorale pour les élections législatives, provinciales, municipales et locales qui se trouve en débat à la chambre haute du parlement ainsi que la poursuite de la sensibilisation à travers le pays de différentes couches de la population sur la machine à voter, un mécanisme de rationalisation du processus électoral mis en œuvre conformément à l’accord du 31 décembre 2016 par la CENI.

Il a fait part à l’exécutif de la reprise de l’agitation par quelques groupes informels qui ont brillé récemment par des tentatives de déstabilisation sans grande conséquence et qui excipent du prétexte irrationnel et fallacieux de l’éventualité de la non tenue des élections le 23 décembre prochain pour relancer une agitation sans fondements que les autorités locales compétentes et les forces de l’ordre ont été instruites de gérer conformément aux lois de la République.

La poursuite de l’offensive des forces de défense et de sécurité contre les groupes armés dans certaines zones de l’Est et du Centre du pays, l’arrestation début mai d’un chef terroriste se revendiquant du mouvement Kamuina-Nsapu au Kasaï et des cas de violences dans les grandes villes comme Kinshasa, Matadi et Goma dont une attaque à main armée contre un officiel de la CENI à Kinshasa ont été également portés à la connaissance du Gouvernement. Les mesures appropriées pour le rétablissement de l’ordre dans ces sites perturbés ont été approuvées par le Conseil des Ministres.

Le rapport sur l’état du territoire a en outre épinglé l’apparition d’une épidémie de rougeole infantile dans les provinces de la Tshopo et de Lualaba ainsi que les dommages causés par des inondations de certaines localités au Sud, à l’Est et au Centre du pays suite aux dernières pluies diluviennes qui ont laissé plusieurs familles sans abris.

Les Ministères de la Santé Publique, des Affaires Sociales et des Affaires Humanitaires ont reçu des directives pour y pallier avec promptitude.

Complétant ce rapport, le Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion a indiqué que quelques espaces de la partie Est du pays était encore en proie à l’activisme des groupes armés étrangers ADF et FDLR et de certains groupes locaux Maï-Maï qui leur servent de supplétifs. La pression des FARDC a d’ores et déjà permis de réduire les capacités de nuisance de ces forces négatives.

Le Ministre de la Défense nationale a signalé la reconquête de quelques anciens campements des terroristes ADF par les FARDC notamment à Mwalika et Mapobu. Le Gouvernement a pris acte de ces avancées significatives. Il appelle la population de Beni à appuyer les FARDC pour la localisation et la neutralisation de ces criminels avant de réitérer sa position consistant à exiger le rapatriement sans condition des FDLR et de leurs dépendants.

Ensuite, le Vice-Premier Ministre, Ministre des Transports et Communication a présenté les grandes lignes du projet de construction par l’OGEFREM d’un Port sec de 62 hectares à Kasumbalesa, 2ème point d’entrée des marchandises de la RDC dont les engorgements, la désorganisation, les délais trop longs imposés aux usagers et la non maîtrise des opérations logistiques entraînent le coulage des recettes, douanières, le ralentissement de l’activité économique, des risques d’insécurité et l’apparition d’épidémies diverses.

Il a en outre fait rapport sur le Sommet de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo (F2BC) tenu à Brazzaville du 27 au 29 avril 2018 dans le but d’assurer la coordination et le suivi des actions et initiatives concourant à la lutte contre les changements climatiques et contribuant au développement économique des Etats membres de ladite Commission à travers l’élaboration des plans d’investissement climat.

Après débats et délibérations, mandat a été donné par le Gouvernement aux Ministres compétents de se joindre aux deux autres pays poumons de la planète que sont le Brésil et l’Indonésie en vue d’harmoniser les vues pour des programmes plus efficients et réalistes à cette fin.

  1. Approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres
  2. Relevé des décisions de la 11ème réunion extraordinaire du Conseil des Ministres du lundi 16 avril 2018 au cours duquel avaient été adoptés le projet de construction et d’aménagement de la corniche de la Ville de Kinshasa présenté par le Ministère des Transports et Communications, le Projet de loi portant répartition des sièges par circonscription électorale pour les élections législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales présenté par le Ministère de l’Intérieur, le Projet de Décret portant mesures d’application de la Loi n°17/001 du 08 février 2017 fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé et le Projet de Décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé.
  • Examen et adoption d’un dossier

Le Ministre de l’ESU a commenté sa Note d’information portant sur la grève déclenchée par les professeurs de l’Université de Kinshasa depuis le 20 avril 2018 du fait de la non application dans la paie du mois d’avril d’un deuxième palier d’augmentation convenu et ce, sans qu’ils en aient été préalablement avisés. Le Conseil des Ministres a chargé les Ministres concernés de se concerter immédiatement, c’est-à-dire aujourd’hui 04 mai 2018 autour du Premier Ministre pour envisager une décision idoine.

  1. Examen et adoption de 03 textes. Il s’agit :
  2. d’un Projet de décret portant fixation du salaire minimum interprofessionnel garanti, des allocations familiales minima et de la contre-valeur du logement, (SMIG) en sigle présenté par le Ministère du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale ; d’un Projet d’ordonnance portant approbation de l’Accord de conversion de dettes entre le Royaume d’Espagne, la République Démocratique du Congo et le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme et d’un Projet de décret fixant les modalités d’émission et de remboursement des bons et obligations du Trésor présentés par le Ministre des Finances. Ces projets ont été adoptés.

 

Commencée à 11H00’, la réunion s’est terminée vers 14H30’.

 

Je vous remercie.

Lambert MENDE OMALANGA

Ministre de la Communication et Médias,

Porte-parole du Gouvernement

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse