Après la situation d’insécurité: L’Ituri panse ses plaies

par -
0 284
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La province de l’Ituri renait désormais de ses cendres, après la situation d’insécurité  vécue dans le territoire de Djugu. Pour le confrère Jacques Muluba, ce déchirement intercommunautaire  entre les Hema et les Lendu avait entamé le tissu économique de la province, avec comme conséquence la surchauffe de la structure des prix des biens et services sur le marché. Et ce, suite à un déficit d’approvisionnement. Une situation  actuellement décantée grâce à la paix retrouvée, comme l’affirme le président provincial de la fédération des entreprises du Congo ( FEC/Ituri), Constant Bubulenga.

« Dieu merci, grâce au chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange,  nous sommes très reconnaissant envers lui ; vous ne pouvez pas trouver l’Ituri tel qu’il est maintenant.  On a détruit les magasins  de certains commerçants dans ce territoire, on a pillé, c’était regrettable. Je peux vous donner l’exemple de ce qu’on appelé ici Bomba,  mesure de haricot que les mamans vendent au marché. Elle se vendait à 25.000 Fc, au lieu de 13.500 Fc », dit-il, avant d’ajouter qu’aujourd’hui ça se vend même à 12.000, voire même 11.000 FC. Et de renchérir que si vous allez au marché, vous pouvez demander à la population quels étaient les prix des denrées alimentaires sur le marché. D’ailleurs, il n’y avait pas.  Les camions ne pouvaient pas entrer, les routes étaient coupées. La vie a repris en Ituri.

La FEC/Ituri qui compte à ce jour près de 3.000 affiliés dont 248 petites et moyennes entreprises et 3125  micro-entreprises, salue ce nouveau climat d’affaires favorisée par cette paix, de manière à contribuer au développement  de la province, en posant des actes concrets.  « La route de Gisenyi, nous avons contribué avec 20 futs de carburant pour accompagner l’autorité à pacifier la province.  A côté de cela, il y a des petites interventions. La FEC contribue pour l’intérêt public », insiste-t-il. Si la direction provinciale de la FEC/Ituri s’en remet au chef  de l’Etat pour la réunification des routes de la ville de Bunia aux différents postes frontaliers, elle désapprouve néanmoins la construction des ponts bascules qu’elle considère comme une tracasserie.

Soulignons que l’Ituri est depuis 2015 une province de la République démocratique du Congo à la suite de l’éclatement de la Province orientale. L’Ituri a comme chef-lieu Bunia, dans le territoire d’Irumu.  Superficie : 65 658 km², Population : 4 241 236 hab (2006), Densité : 65 hab. /km2,  Plus grande ville : Bunia,  Gouverneur : Jefferson Abdallah, Langue(s) : Officielle: français; Nationale(s): Kiswahili, Lingala.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse