Après la messe pascale: Un prêtre kidnappé dans le territoire de Rutshuru

par -
0 294
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est avec la très grande consternation que le CEPADHO a appris du kidnapping le dimanche dernier du Curé de la Paroisse Catholique de Karambi, en Groupement de Busanza, dans la Chefferie Bwisha, en Territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Et ce, pendant qu’il y a une nouvelle résolution du Conseil de sécurité qui insiste sur la neutralisation des groupes armés au moyen de la Brigade d’intervention, qui est placée sous le commandement direct du commandant de la force de la MONUSCO : à l’appui des autorités de la République démocratique du Congo, sur la base des informations recueillies et analysées et compte dûment tenu de la nécessité de protéger les civils et de réduire les risques avant, pendant et après toute opération militaire, mener, par l’intermédiaire de la Brigade d’intervention et avec l’appui de l’ensemble de la MONUSCO, agissant seule ou avec les FARDC, des offensives ciblées et énergiques en République démocratique du Congo, en faisant preuve d’une grande mobilité et adaptabilité et dans le strict respect du droit international, …

En effet, des informations parvenues en notre possession, le Prêtre Célestin Ngango a été kidnappé par des inconnus armés aux environs de 16h00 locale à Kihondo, entre Nyarukwangara et Karambi, soit à 16km au sud-est de Rutshuru-Centre, en Groupement de Busanza.

A en croire nos sources, l’Abbé Curé venait de dire la messe pascale à Nyarukwangara à l’intention des fidèles catholiques de ce village réunis avec ceux du village voisin de Rugarama. C’est sur son chemin de retour à Karambi (sa paroisse) que son véhicule de marque Land-Cruser sera intercepté par les assaillants. Ils l’obligeront de descendre du véhicule et de le suivre en brousse; cela après avoir ordonné à son chauffeur ainsi qu’aux quelques fidèles qui étaient à bord du véhicule avec le prêtre de rentrer à Nyarukwangara d’où ils venaient.

En dernière minute, l’on apprend que les ravisseurs exigent une rançon de 50.000 dollars Us (cinquante mille dollars américains) pour relâcher le prêtre kidnappé. C’est qui paraît inadmissible aux yeux de toute personne éprise de paix et de justice.

Le CEPADHO se dit extrêmement choqué par cet acte criminel à l’endroit d’un artisan de la paix. Il dénonce la persistance des cas de kidnappings contre les civils en Territoire de Rutshuru. Ce dont il exhorte l’Armée, la Police, l’Auditorat Militaire, la MONUSCO et tous les Services de Sécurité à se mobiliser pour retrouver le prêtre pris en otage et pour mettre définitivement fin à ce phénomène qui n’a que trop duré.

Soulignons que dans sa dernière résolution, le Conseil de sécurité des Nations Unies a demandé que les FARDC et la MONUSCO mènent des opérations conjointes, notamment des activités de planification conjointe et de coopération tactique, conformément au mandat de la MONUSCO et à la politique de diligence voulue en matière de droits de l’homme en cas d’appui de l’ONU à des forces de sécurité non onusiennes, afin de veiller à ce que tous les efforts possibles soient faits pour neutraliser les groupes armés, et souligne que ces opérations doivent être conduites dans le strict respect du droit international, notamment le droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme, selon qu’il conviendra.

De même pour le Gouvernement de la République démocratique du Congo, de mener de nouvelles opérations militaires, dans le respect du droit international, notamment du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme, selon qu’il conviendra, en coordination avec la MONUSCO et avec l’appui de cette dernière, conformément à son mandat, en vue de mettre fin à la menace que représentent les groupes armés présents dans l’est de la République démocratique du Congo, et demande également au Gouvernement et aux autres signataires d’appliquer les dispositions de l’Accord-cadre relatives aux causes profondes du conflit en vue de mettre un terme à la violence récurrente.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse