Après formation et apprentissage, CNC : Pius Muabilu brevète 100 lauréates

par -
0 539
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Parti de gauche d’obédience socialiste, le Congrès national congolais (CNC) qui met l’homme au centre de toute action, a breveté 100 femmes à l’issue de la formation d’apprentissage au métier, en rapport avec la vision de l’auto-prise en charge de la femme développée par l’initiateur de ce parti politique, l’honorable Pius Muabilu. La femme du CNC qui s’est enrichie en  connaissances, attend les mettre en pratique pour son auto-prise en charge. Coup de chapeau au Secrétariat national en charge de la parité de ce parti politique membre de la Majorité présidentielle, qui a eu l’idée ingénieuse de former ces femmes.

La cérémonie était ponctuée de la présence du Président national du Congrès Nationale Congolais (CNC), le samedi 31 octobre 2015 au siège du parti, à la 5ième rue Limete. Le député national, Autorité morale du CNC a remis à un échantillon de 47 femmes du CNC formées au métier d’auto-prise en charge à l’initiative du Secrétariat national de la parité que dirige Mme Marthe N’Kwembe, les brevets de participation à ladite formation. Durant un mois, les femmes CNC ont participé activement aux diverses activités culinaires et fabrication de bactérole, question de se prendre en charge et d’être indépendante de toute gestion conjugale, dans la mesure où elle participe à l’économie familiale. Elles ont été formées à la fabrication du jus, des beignets spéciaux, de yaourt, des boulettes, du sel, des chips à base des maniocs, du jus d’ananas, du savon  et autres aliments susceptibles d’être commercialisés.

Peu avant de procéder à la remise des brevets aux femmes du CNC, la Secrétaire nationale en charge du département de la parité et apprentissage aux métiers a lu un mot à l’intention de ces lauréats qui entrent sur le marché de la production et de la commercialisation indépendante à travers les initiatives laborieuses et louables prises par la femme congolaise du CNC

Elle a souligné la nécessité que les femmes du CNC ont compris que la parité est un pari à relever et non un cadeau offert sur un plateau d’or. « La formation organisée au cours de la période du 13 au 21 octobre 2015 à l’intention de la femme du Congrès National Congolais (CNC) est en effet d’une importance capitale, dans la mesure où elle s’inscrit dans la logique de la matérialisation de la vision de la Modernité que prône le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, mais aussi de la poursuite des objectifs de notre parti, le CNC », a dit Mme N’Kwembe. Elle a ensuite indiqué que les objectifs suivis par le CNC ont été atteints par cette formation et apprentissage aux métiers, avec les résultats palpables que les 100 femmes ont reçu dans les matières telles que l’hygiène, la fabrication des chips, des boulettes, détergents, mayonnaises et sels de table.

S’adressant au Président national Pius Muabilu Mbayu Mukala, elle a indiqué que le parti CNC tient à accompagner ces femmes dans la mise en œuvre des notions apprises, puisqu’ayant mis à leur disposition un fond de départ pour le  démarrage de ces activités. « Nous ne pouvons attendre de la part de chaque bénéficiaire de ce projet à la suite de tous les efforts consentis par le parti CNC, le résultat ayant un impact positif sur nos propres vies au quotidien en particulier et la société congolaise en général », a-t-elle renchéri, mais avec un conseil aux femmes. Ces dernières ne sont pas celles qui restent seulement à la maison. Ensemble avec le Président national, nous avons mis les moyens de sorte que la femme sorte de la précarité, qu’elle se prenne en charge. D’où, le thème « l’auto-prise en charge de la femme », puisqu’au sein du secrétariat national en charge de la parité, le CNC met l’homme au centre de toute action. Ceci dit, autonomiser une femme, c’est autonomiser toute une nation.

Ces femmes du CNC formées, elles ne sont qu’un échantillon de formatrices de formatrices dans la mesure où elles vont sillonner les provinces où est implantée le Congrès National Congolais pour transmettre cette même connaissance aux femmes CNC des autres provinces. Ceci dit, au CNC on ne limite pas seulement à la formation politique, mais aussi à la formation civique, pourquoi pas sociale.

Un fonds de commerce promis aux femmes CNC

Tout souriant de la formation que les femmes ont bénéficié, Pius Muabilu Mbayu Mukala, dont le CNC est un parti de gauche, c’est-à-dire d’obédience socialiste, attend assister les femmes du CNC avec un fonds de démarrage de cette auto-prise en charge.

Il l’a dit au cours de la remise des brevets aux femmes CNC ayant bénéficié de la formation, puisque cette journée, elle est celle qui sera graver dans la mémoire du parti CNC à jamais, en se référant à la politique du Chef de l’Etat Joseph Kabila qui accorde une part importante de la femme congolaise dans la société avec une parité de 30% accordée à la femme congolaise dans les institutions de la République. Partant, Pius Muabilu reconnait l’importance de la femme au sein de la société congolaise en soulignant que ce que veut la femme, c’est le bon vouloir de Dieu Tout Puissant. De cette vision du Chef de l’Etat, a dit l’Autorité morale du parti,  le CNC à travers son bureau politique, les Secrétariats nationaux, les fédéraux du parti ainsi que les sectionnaires du CNC veut la matérialiser à travers la femme. Cette dernière doit être valorisée, être mise à la place qu’il lui faut ; qu’elle mérite puisqu’elle est la procréatrice de tout être humain. « Au CNC, nous disons que c’est aujourd’hui que nous ajoutons la plus-value à la connaissance des mamans capables d’être une chef d’une entreprise. Pour être une chef d’une entreprise, cela ne dépend pas d’avoir beaucoup de moyens. Le début d’une entreprise commence toujours par un pas, en posant la fondation. Ceci dit, au CNC, nous accueillons, nous acceptons, nous allons mettre en pratique la vision du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange », a-t-il souligné. Pius Muabilu qui a breveté un échantillon de 40 femmes leur a promis qu’à leur tour elles vont transmettre cette connaissance aux autres femmes des provinces de la RD Congo. Une promesse sûre aux femmes du CNC qui vont bénéficier d’un fonds de démarrage de leur commerce. Au cours de la semaine, elles seront reçues par le Président national en compagnie du Secrétaire permanent du parti et de la Secrétaire nationale en charge de la parité dans l’optique de la mise en pratique de la connaissance acquise. « Elles iront dans toutes les fédérations, sections du parti pour transmettre les connaissances acquises. Moi-même, je vais leur donner le fonds de démarrage », a-t-il promis aux mamans CNC.

Par ailleurs, il les a exhortées d’accompagner le Chef de l’Etat Joseph Kabila dans leurs prières à l’aube du dialogue qui va se tenir incessamment, dans la perspective de conduire le pays vers les élections apaisées.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse