Après deux jours d’enseignements: Clôture du 3ème séminaire sur l’Evaluation en douane

par -
0 878
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les rideaux sont tombés hier à  Kinshasa, sur le 3ème séminaire de formation sur l’évaluation en douane, organisé conjointement par  l’Organisation mondiale des douanes (OMD) et la Direction générale des douanes et accises (DGDA). A la  cérémonie de clôture, Déo Rugwiza a formulé quelques recommandations pour que cette formation reçues des experts de haute facture marque encore un plus à l’administration douanière de la Rd Congo.

Après deux jours d’enseignements au profit d’une trentaine des cadres et agents de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), un véritable moment de renforcement des capacités de ses cadres et agents conviés au 3ème séminaire de formation sur l’évaluation en douane.

Débuté le mercredi passé, celui-ci a connu la participation de deux experts venus de l’Organisation mondiale des douanes, en qualité de formateurs. Il s’agit de MM. Richard Soki, un fils-maison en détachement à l’OMD ; et Ian Cremer, Administrateur technique principal en évaluation en douane.

A l’issue des travaux de ce séminaire ayant planché sur quatre thèmes : « les instruments eut outils pertinents des dossiers Recettes ; Des principes des questions-clés de l’évaluation en douane ; le contrôle a posteriori ; ainsi que le prix du transfert ».   Une trentaine des participants, cadres et agents de la DGDA Kinshasa,  issus de l’Administration centrale, de la Direction de l’audit interne, de la Brigade et Lutte contre la fraude, de la Directions des huiles minérales et celle des autres Produits d’accises ;  de la Direction des statistiques, documentation et études économiques ; ainsi que des directions Kin-Aéro et Kin-Ville de la DGDA ont été brevetés. Un bon nombre d’entre eux exerçant les fonctions d’évaluateurs au système Orange à la Direction de la Valeur.

Ce qu’a été la séance de clôture

Trois allocutions ont été prononcées. D’abord le mot de l’Administrateur technique principal de la Direction tarifaire et commerciale de l’OMD Ian Cremer, remerciant Déo Rugwiza et par ricochet toute son administration douanière pour ce genre d’initiatives, ne lésinant guère sur les moyens pour le faire.

En effet, il s’agit d’ « un programme continu au niveau de l’OMD, en faveur de l’administration douanière ; et que celle-ci doit prendre au sérieux car la valeur en douane et la classification exigent la prise en compte des responsabilités, en cette période transitoire. Ce qui a du reste un coût.

Rappelant ses propos à la cérémonie d’ouverture, M. Cremer a souligné l’importance de la valeur en douane, « celle-ci implique la collecte des recettes suivant les principes de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), un monde des affaires qui accepte de se conformer aux normes ;  ainsi que la facilitation des échanges ».

Après lui, le deuxième mot, celui des participants a été lu par Mme Mbuyi Kasekelayi, remerciant et les formateurs et le DG, et promettant, au nom de ses pairs, d’apporter un plus à la taille des enseignements reçus, au profit de la douane congolaise.

Ouverture proprement dite

Prenant la parole pour son discours de clôtureture, le Directeur général de la DGDA Déo Rugwiza Magera a remercié les participants pour leur assiduité, devant les cadres et agents sélects de l’administration douanière de la Rdc, et devant les deux experts en renforcement des capacités venus de l’OMD, envoyés de Bruxelles par M. Kunio Mukuriya.

A l’ouverture, avait-il dit, « la présence de ces experts à Kinshasa constitue, une fois de plus la preuve et l’intérêt que l’OMD attache à la formation et à la modernisation de ses 180 administrations douanières-membres dont celle de notre pays ».c’était au moment où  le numéro 1 de la douane congolaise rappelait qu’ « au terme du Décret N°09/43 du 3 décembre 2009 portant création et organisation de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), parmi les missions assignées à la douane, figure, en bonne place le renforcement des capacités du personnel aux techniques modernes de gestion dans le domaine des douanes et accises. Aussi, est-ce dans ce cadre que s’inscrit l’atelier sur l’évaluation en douane des marchandises importées, qui s’ouvre ce jour à l’Hôtel Sultani, du 7 au 8 octobre 2015 ».

Tout compte fait, les thèmes abordés ont sans nul doute permis aux apprenants de se familiariser avec des directives édictées en la matière, gage d’une bonne perception des recettes douanière, a reconnu M. Rugwiza.

S’agissant de ces directives, le DG a rappelé la signature, en date du 5 mars 2015, entre la DGDA et l’OMD, d’un accord relatif au support d’informations  portant sur 2.000 ordinateurs, acquis à titre onéreux.  Ces derniers comprennent une base des données du système harmonisé de désignation des marchandises, le SH, qui est le langage universel ; une base des données du recueil sur l’évaluation en douane ; une base des données sur la Convention de Kyoto révisée (CKR), fondement des régimes douaniers modernes du XXième siècle.

Des recommandations formulées

Avant de clore son discours, le Dg Rugwiza a formulé quelques recommandations à l’endroit des participants. Il les a de prime abord invités à adhérer la philosophie du changement et à en être des animateurs afin de conduire l’administration douanière de la Rdc vers la Révolution de la modernité, telle que prônée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Il les a par la suite exhortés à s’approprier les enseignements reçus au cours de cette session de formation de manière à influencer positivement leurs collègues, afin d’améliorer la qualité du travail à accomplir en matière d’évaluation en douane.

Troisièmement, Déo Rugwiza a demandé aux participants de préserver les acquis de cet atelier, de les consolider et de les pérenniser sur le terrain à leur avantage ainsi qu’à celui de leurs collègues de la douane.

C’est sur cette note que le Directeur général de la DGDA Déo Rugwiza a mis un point final à ces assises, à la grande satisfaction de toutes les parties prenantes.

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse