Après des incidents survenus dans le Kasai: L’Unicef et ses partenaires signent un accord pour l’éducation de plus 30.000 enfants affectés

par -
0 287
Une du panel lors de la signature de l’accord de financement (Ph/ Prince)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le bureau du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) en Rdc, l’Agence américaine de coopération  (Usaid) et la coopération britannique (Ukaid) ont signé hier un accord de partenariat pour garantir un accès inclusif à l’éducation de qualité à 30.000 enfants  affectés dans la région du Kasaï.

Cet accord signé rentre dans le cadre du Programme «  Accelere », conjointement financé par l’Usaid et la coopération britannique en partenariat avec le Gouvernement congolais. Il a pour  but de soutenir les priorités du Gouvernement dans le secteur de l’éducation et particulièrement l’enseignement primaire dans la région du Kasaï, fortement endommagée après les tristes évènements de Kamuina Nsapu.

Cet accord vise la construction sur 59 sites scolaires 354 salles de classes temporaires et semi permanentes conformes aux normes nationales et comprenant des infrastructures d’hygiène, d’assainissement dans les provinces du Kasaï Oriental et du Kasaï Central. Les écoles ciblées seront aussi équipées en mobiliers scolaires et matériels didactiques. D’après le représentant de l’Unicef, Gianfraco Rotigliano, visiblement content de l’apport financier de ses deux partenaires, l’investissement dans l’éducation est fondamental pour sauver une génération d’enfants et aussi pour la paix.

« Les enfants qui vont à l’école, les enseignants, les familles, tout ce qui tourne au tour  de l’éducation et de l’école si c’est correctement géré, c’est un élément de paix, de stabilisation de la société… », a déclaré le n°1 de l’Unicef en Rdc. Satisfait de l’apport de sa structure dans ce secteur si capital qu’est l’éducation, le chef de bureau de la Coopération britannique, le Dr. Robin Milton, s’est réjoui de la nouvelle intervention du Programme « Accelére ».

Pour lui, cette nouvelle intervention démontre l’aspect innovant et flexible de l’approche de collaboration avec l’Unicef sur ce programme. « C’est une approche qui prend en compte les circonstances extrêmes et les besoins des enfants. Dans le Kasaï, des milliers d’enfants ne vont plus à l’école à cause des conflits et la destruction des infrastructures scolaires », a-t-il indiqué

«  Cet appui  à l’Unicef permettra d’améliorer l’accès des enfants à l’éducation dans les provinces du Kasaï (…). Il traduit la volonté du peuple américain de travailler au côté de l’Unicef pour la République démocratique du Congo », a fait savoir à son tour  Natasha De  Marcke,  Directrice du Bureau Education à l’Usaid. Et Gianfraco Rotigliano de renchérir : «  l’apport des donateurs démontre aussi que le mauvais moment est  passé, maintenant on va vers la paix. C’est un financement d’urgence (…) On doit faire des écoles de qualité (…) ».

(Prince Yassa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse