Après des échanges fructueux à la Cité de l’UA: La Monusco et l’Union Africaine prennent acte de la nomination de Bruno Tshibala

par -
0 671
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après quelques suspicions et une interprétation erronée du communiqué de la Monusco sur la nomination, par le Président de la République, de Bruno Tshibala Nzenze comme Premier ministre de la RD Congo, le patron de cet organe des Nations Unies, Maman Sidikou a tranché : « Je prends acte de la nomination du Premier ministre. Maintenant, il y a des institutions qui doivent entériner tout cela. Même le communiqué de la Monusco a soutenu cette nomination », a dit l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Rdc, lors d’une audience lui accordée par le Premier ministre Bruno Tshibala le week-end dernier à la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

Au sortir de leur entretien, Maman Sidikou s’est dit encore très joyeux d’échanger avec un homme de dialogue, en la personne de Bruno Tshibala Nzenze. Ce dernier qui promet de faire de l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre signé le 31 décembre 2016, une de ses priorités durant tout son mandat. Et le N°1 de la Monusco s’en est réjoui totalement. A cet effet, il livre la quintessence de sa réception par le Premier ministre : « Je le connais comme un homme de dialogue. Nous avons fait le tour d’horizon des questions du grand Congo qui sont relatives à la nécessité de rassembler au maximum et de coller à l’accord du 31 décembre ; la nécessité impérieuse d’aller vers les élections. C’est cela qui purge et qui est important. Le président de la République l’a exprimé devant le congrès et le premier ministre Tshibala vient de me dire aussi de façon sans équivoque que cela reste la priorité. C’est cela aussi que les congolais attendent. Nous aussi au niveau des Nations Unies, nous allons faire tout ce qu’il faut et accompagner. Notre rôle c’est d’accompagner ».

Quant aux prophètes de malheur qui pensent avoir derrière eux toute la population congolaise, et prennent le luxe de les appeler aux désordres, Maman Sidikou prône la politique de la paix et de la défense des intérêts du peuple d’abord. Il appelle aussi tous les acteurs politiques congolais, les partenaires internationaux et autres à réfléchir sur l’éradication de la pauvreté et trouver des solutions pour que cette période économique difficile ne fasse pas plus de mal aux congolais. « Je vais aussi dire qu’il est peut-être temps que les Congolais arrêtent de donner l’impression qu’il y a la politique et il y a les Congolais. Le plus important pour nous tous ce sont les Congolais, qui connaissent et traversent une période économique difficile comme tout le monde le sait. Et d’ailleurs pour laquelle nous devons tous nous mettre ensemble pour trouver des solutions avec les institutions financières internationales, les partenaires internationaux avec les efforts internes qui sont très très importants pour les Congolais pour que cette période de soudure ne fasse pas plus de mal encore à la majorité des congolais », souligne-t-il.

Concernant sa mission de bons offices pour appeler tout le monde à choisir la voie de la raison, Maman Sidikou livre son agenda de travail pour les jours à venir : « Dans le jour à venir, je verrai dans le cadre de mes bons offices tous les acteurs politiques sur la place de Kinshasa. Déjà ce lundi, je verrai le Secrétaire général de l’Udps. Ensuite, je verrai mon ami et frère le président de l’Assemblée nationale et ainsi de suite. Notre rôle n’est pas de nous poser en donneur de leçon, mais d’aider au rassemblement au maximum. Je viens de prendre la bouche avec son excellence Bruno Tshibala et c’est cela la priorité. Le peuple ne doit pas se sentir exclu. Le Premier ministre vient de me dire encore qu’il travaillera au maximum pour rassembler et qu’il n’y ait aucune exclusion ».

L’Union Africaine se met aussi derrière Bruno Tshibala

« C’est un Congolais qui a été choisi à la Primature. Et Nous nous soumettons à ce choix souverain du président de la République. Et en tant qu’Union Africaine, nous allons travailler au côté de Bruno Tshibala pour faire aboutir à des objectifs cardinaux, notamment les élections », a dit le Représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine en République Démocratique du Congo, Abdou Abarry, au sortir de sa rencontre avec le nouveau Premier ministre congolais samedi 15 avril 2017. Il a aussi exprimé l’intention de son institution de travailler ensemble avec le gouvernement qui sera formé autour de Bruno Tshibala Nzenze.

Ce diplomate africain a fait savoir le souhait de l’organisation d’Etats africains, celui de travailler au côté du nouveau gouvernement qui devra conduire la RDC aux élections prévues en décembre de cette année.

L’ambassadeur de l’Union africaine a également évoqué le souci de son organisation qui souhaite plus d’inclusivité dans le nouveau gouvernement que va conduire le Premier ministre Bruno Tshibala.

« L’Union Africaine ne rentre pas dans le processus du choix des hommes. Ce que nous pouvons faire nous, c’est de donner les conseils. C’est de dire que la question de rassembler les Congolais, d’assurer l’inclusivité dans tout ce qu’on fait aussi c’est une question importante. J’ai vu un Premier ministre réceptif. Lui-même à l’issue de la première audience que le président lui a accordée, il a utilisé une expression imagée « j’ai les bras ouverts et ma main tendue ». Lorsqu’un homme politique dit cela, nous osons espérer qu’il utilisera tous les moyens et tous les ressors pour que l’ensemble de sensibilités politiques en RDC soient prises en compte dans le prochain gouvernement », a souligné Abdou Barry.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse