Après Bunia: Emmanuel Ramazani Shadary poursuit sa mission d’itinérance à Goma

par -
0 343
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est hier que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a clôturé sa mission à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, sur une note de satisfaction à la suite de la baisse de la tension qui était observée dans ce coin du territoire national. Grâce aux consultations qu’il a du initier pendant trois jours, les communautés ont épinglé les causes de l’insécurité, avant que le patron de la territoriale ne puisse donner ses directives.

Après ce succès récolté à Bunia, Ramazani Shadary est en transit depuis hier à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. « Je viens d’une longue mission de travail, d’itinérance et d’administration du territoire dans la province d’Ituri. Je viens de passer 5 jours et je suis de passage. Le président de la République, après la première réunion du conseil du gouvernement, après  le rapport que je lui avais donné sur l’Ituri, je veux effectuer une mission au Nord-Kivu », dit-il, avant d’ajouter qu’il attend peut-être échanger avec le Gouverneur, peut-être avec l’ensemble du conseil provincial de sécurité, pour avoir une idée sur les questions d’administration et de sécurité.

A la question de savoir, quel peut-être son message par rapport à l’insécurité à Beni et Butembo, il a répondu que la population doit savoir que la sécurité, c’est la préoccupation majeur du président de la République, et de l’ensemble du Gouvernement. Si je suis venu ici, c’est justement pour aller relever ce défi-là. Même si, on va essayer de voir ce qui ne marche pas. Soyez calme et la paix, c’est pour bientôt.

Il a reconnu que la situation est relativement calme à Goma, et la police fait son travail. Mais nous avons un problème des effectifs, de la logistique. Ce sont des problèmes auxquels nous devons trouver solution. Il y a l’opération de recrutement dans la police. Tout le monde doit s’impliquer pour recruter les jeunes gens qui ont un niveau requis et qui auront une formation accélérée d’au moins trois mois. Et d’ici octobre-novembre, nous aurons déjà dégagé un autre effectif.

Pour rappel, lors de son séjour à Bunia, dans la province de l’Ituri et dans une approche pacifique par le dialogue et ce dans le but de faire baisser la tension et restaurer un climat de confiance mutuel selon les instructions du président de la République, Joseph Kabila Kabange, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité a écouté tour à tour les députés provinciaux de l’Ituri, les communautés vivant dans une tension observée après la mort dans les circonstances non encore élucidées d’un prêtre de la paroisse de Drodro et celle de deux jeunes hommes Hémas. Au centre des préoccupations, l’activisme de Front de résistance patriotique de l’Ituri, les tracasseries administratives, etc.  A l’issue de sa mission, il s’est entretenu avec la notabilité de cette partie du pays et a donné des directives à suivre pour maintenir la paix en Ituri et ses environs.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse