Appréciés par les Kinois pour leurs prix abordables: Les restaurants de fortune envahissent les sites universitaires

par -
0 413
Vue d’un « malewa » dans un quartier de Kinshasa (ph tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Implantés dans les universités, les marchés et autres coins de la ville province de Kinshasa, les restaurants de fortune, communément appelés « Malewa » par les Kinois, deviennent de plus en plus un phénomène de société. Pour beaucoup qui n’ont pas de revenus réguliers, le « malewa » constitue un moyen de s’approvisionner en repas, sans tenir compte de toutes les conséquences sanitaires plausibles.

En effet, il est difficile de circuler dans les différentes rues de Kinshasa, sans trouver d’endroit où l’on vende le malewa. En sillonnant quelques avenues de la capitale, nous avons pu constater que ces restaurants de fortune sont très visibles et sollicités.

Avec leurs mets à la congolaise et  à des prix abordables, les restaurants de fortune permettent  aux clients de se satisfaire. Raison pour laquelle nombreux sont les Kinois qui s’y rendent. Mais, il est rare de rencontrer un « malewa » propre et bien aménagé. Très souvent, ces lieux sont entourés de déchets et favorables à l’insécurité alimentaire.

Les avantages des restaurants de fortune

En lieu et place de gagner de l’argent salement (par le vol, la prostitution, l’escroquerie, etc…)  ou de demeurer dans le chômage, les Kinois et Kinoises (pour la plupart) préfèrent se lancer dans ce petit commerce, question de s’en sortir. Pendant que d’autres prolongent le sommeil, ces braves personnes se lèvent tôt le matin, afin d’aller faire des achats dans des chambres froides et même des parkings, pour  leurs clients.

Pour certains, tout marche plutôt bien. La clientèle ne fait qu’augmenter. Si le menu du jour répond aux attentes de la clientèle, la vente s’effectue bien.

Quand bien même cette activité lucrative serait peu appréciée par certains observateurs de la société congolaise,  cela représente un gagne-pain valable pour ces nombreux hommes et femmes qui l’exercent. Car, l’argent gagné permet à ces vendeurs et vendeuses  de faire de petites économies, de se nourrir, d’assumer leurs charges.

Quand la santé de la population est menacée

Kinshasa ne perd pas sa beauté simplement par les immondices jetés çà et là, mais également par ces malewa mal entretenus. Une bonne alimentation, c’est-à-dire saine et équilibrée, est importante pour la santé de l’homme. Vendre  des plats à bas prix ne devrait pas exclure les conditions d’hygiène.

Pressés de servir les clients, ces tenancières de « malewa » ne prennent pas toujours soin de bien nettoyer les assiettes, fourchettes, cuillères, et autres ustensiles. Parfois, ces aliments qu’ils vendent ne prennent pas de temps suffisant de cuisson.

Cette situation qui met en danger la santé humaine, interpelle les décideurs. Car en réalité le malewa  est le reflet d’une société en mal d’emplois.

Assainir son lieu de travail ne devrait rien coûter. Les gérants de restaurants de fortune, ensemble avec les autorités sanitaires du pays, devraient mettre en marche des moyens nécessaires susceptibles d’améliorer les conditions d’hygiène dans ce secteurs.

 

(Lofoli Gloria)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse