APF/Afrique à Libreville: A. Minaku conduit les travaux de la 8ème Conférence des Présidents

par -
0 991
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Respecteux de l’agenda aussi bien de l’Etat que des Organisations, le Speaker de la Chambre basse du Parlement congolais Aubin Minaku, sous sa casquette de Président en exercice de l’APF, Assemblées parlementaires de la Francophonie, a ouvret hier jeudi 3 mars 2016, à Libreville au Gabon, les travaux de la 8ème Conférence des Présidents de cette structure, sections africaines. Les travaux de celle-ci vont se poursuivre ce vendredi 4 mars.

(à Kinshasa) Le Président Minaku après la réception de son homologue gabonais Guy Nzouba Ndama

Le Président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo Aubin Minaku Ndjalandjoko séjourne, depuis le début de la semaine, à Libreville au Gabon, en marge des travaux de la 8ème Conférence des Présidents des sections de la Région Afrique de l’APF, Assemblées parlementaires de la Francophonie.

Devant les parlementaires gabonais

Deux jours avant lesdites assises, soit le mardi dernier, Aubin Minaku avait participé, au Palais Léon Mba, à l’ouverture de la session ordinaire de mars du parlement gabonais, par son Président Guy Nzouba Ndama. Le speaker de la Chambre basse du Parlement de la Rd Congo était l’unique invité à prononcer un discours, du reste très applaudi, devant les parlemantaires du pays d’Ali Bongo. C’était en présence, au-delà de députés gabonais, des membres du Gouvernement, le corps diplomatique accrédité au Gabon, ainsi que plusieurs autres personnalités dont une délégation sélecte venue de Kinshasa.

En marge de cette 8ème Conférence des Présidents des Assemblées parlementaires de la Francophonie , sections africaines, il sied de rappeler que le Président en exercice de l’APF Aubin Minaku avait dernièrement reçu le Président Guy Nzouba de l’Assemblée nationale gabonaise dans la capitale congolaise.

Après ce tête-à-tête fraternel, le Gabonais, doyen des Présidents d’Assemblées en Afrique francophone, avait déclaré avoir fait le déplacement de Kinshasa pour présenter une fois encore ses félicitations au Président de l’APF Aubin Minaku, porté à ces fonctions depuis juillet 2015, pour un mandat de deux ans. Ensuite, à tout seigneur, tout honneur, il était plus que temps que les deux personnalités s’entretiennent autour de la tenue prochaine, à Libreville capitale gabonaise, de la 8ème Conférence des Présidents des Assemblées parlemantaires de la Francophonie (APF), sections africaines. C’était donc une consultation avant l’actuelle grand’messe.

A la même occasion, le Président Minaku avait précisé que, selon la coutume, l’ordre du jour, celui de la 8ème réunion compris, est peaufiné par celui qui invite. Ici, l’Assemblée gabonaise, par le biais de son Président, ragaillardi de ses 20 ans d’expérience.

Et de révéler : « les parties ont estimé qu’il faille  tabler sur deux questions essentielles : l’Appropriation des décisions de la CoP21 par les Chambres législatives de l’Afrique ; et la Problématique des médias électroniques », en marge des assises de Libreville.

Des matières au menu

Avec fière chandelle à la Rdc, Aubin Minaku avait lâché qu’ « en amont de la CoP21, les Africains avaient adopté une ‘’déclartion dite de Brazzaville’’ en rapport avec le premier point inscrit à l’ordre du jour » ; celui relatif à la problématique des médias électroniques, il s’agit d’ « une préoccupation soulevée par un parlementaire de la Rdc », il y a de cela moins d’un an.

L’on retiendra enfin qu’il s’est tenu dernièrement, au niveau internantional, une réunion du Bureau de l’Organisation au Cambodge, en vue de préparer la prochaine Assemblée génarale de l’APF, à Madagascar, en juin 2016. Tout cela, en prévision du grand Sommet de la Francophonie à venir.

Nzouba et Minaku aux manettes

Pour mémoire, lors de la 7ème Conférence de cette organissation à Dakar, au Sénégal, M. Guy Nzouba avait sollicité et obtenu de ses pairs la tenue de la prochaine conférence à Libreville. Hier à l’ouverture desdites assises, l’hôte a salué la présence de tous les président de l’APF à ces assises. Il a en outre félicité son homologue de la Rdc, président en exercice de l’APF à qui il a promis le soutien de la section APF Gabon dans son action durant tout son mandat.

A son tour, Aubin Minaku s’est réjoui de la présence de toutes les sections de la Région Afrique de l’APF, rappelant l’action de l’APF cette année et, particulièrement la réunion du bureau tenue dernièrement au Cambodge. Il y a été traité des questions essentielles : les défis traditionnels de respect de l’Etat de droit et de la démocratie ; la promotion des droits de l’homme et l’égalité homme-femme ; le développement économique ; ainsi la sécurité et la quiétude dans diverses actions et missions entreprises, cas des événements de Bamako.

Aubin Minaku s’est dit persuadé que de ces assises sortiront des directives et des lignes de conduite fermes et pertinentes pour impulser des dynamiques positives dans l’APF.

Intenses activités du jour

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, les participants se sont dirigés dans la salle Paul Nyonda pour les travaux en ateliers. Ce, sous la direction du Président de l’APF Aubin Minaku, secondé par son homologue gabonais Guy Nzouba, hôte de la Conférence. Les délégués ont écouté tour à tour le rapport synthèse des travaux de l’APF tenus au Cambodge ainsi que le rapport des activités du Chargé des missions Afrique de l’APF.

Le programme prévoit la poursuite des travaux ce vendredi, suivi d’une visite guidée à la Zone économique de N’Kok.

Bien avant cela, Aubin Minaku avait visité le personnel diplomatique de la Rdc au Gabon. C’était pour s’imprégner de certaines réalités et partager avec eux certains sujets d’actualité de l’heure. Il a aussi mis son temps à profit pour visiter différents locaux : bureau de l’ambassadeur, chancellerie, salle de capture, bureau des conseillers et autres secrétaires de l’ambassade,… « tous nécessitant réhabilitation », à en croire l’ambassadeur. Ce qui n’est pas tombé dans les oreilles d’un sourd. Et en guise de souvenir, il en est sorti avec un bon présent.

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse