Annulation des manifestations politiques: La Monusco plaide en faveur de l’expression de toutes les sensibilités

par -
0 333
Une vue de la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies à Kinshasa/Photo L. Baende
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est ce qu’a expliqué hier Félix Prosper Basse lors de la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies. Le porte-parole de la Monusco estime que son organisation tient compte des mesures prises par les autorités congolaises et du respect des lois de la République. Cependant, insiste-t-il, la Monusco continue de mener le plaidoyer pour l’élargissement de l’espace politique afin de favoriser l’expression de toutes les sensibilités.

Comme chaque mercredi, la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies d’hier mercredi 23 novembre 2016 à Kinshasa a tourné autour de ses points traditionnels. Notamment, des informations relatives aux activités des composantes de la Monusco et de l’équipe-pays des Nations Unies en Rdc, ainsi que sur la dernière situation sécuritaire en Rd Congo.

Mais aussi, le porte-parole de la Monusco, M. Félix Prosper Basse qui a animé cette rencontre de routine avec la presse, ainsi que d’autres intervenants du jour, ont-ils donné des éléments de réponse aux différentes questions lui posées par des journalistes de la capitale et de Goma au Nord-Kivu qui participent aussi par vidéoconférence à cette conférence de presse diffusée en direct de Radio Okapi.

Par rapport à une préoccupation sur l’annulation des derniers meetings de l’opposition politique, précisément de la plateforme « Rassemblement », Félix Basse a voulu bien revenir dans le contexte des choses. Il a fait remarquer que les autorités gouvernementales, les autorités de la ville-province de Kinshasa, ont pris des mesures concernant l’interdiction formelle de tout rassemblement, de tout meeting, de tout regroupement ici à Kinshasa, pour des raisons de sécurité.

Il a indiqué de ce fait que la Monusco et les Nations Unies doivent tenir compte du respect des lois de la République démocratique du Congo et des autorités congolaises qui intiment des ordres, pour que la paix puisse s’établir. L’ONU ne porte donc pas des jugements réellement sur cette annulation ou le fait que ce meeting n’ait pas eu lieu, a-t-il souligné, en estimant que cela a été explicité par ceux qui ont organisé ces meetings et aussi par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) pour dire pourquoi est-ce que ce meeting n’avait pas été autorisé.

« Au niveau de la Monusco, ce qui nous intéresse, nous continuons à faire le plaidoyer de pouvoir élargir l’espace politique, le plaidoyer de pouvoir favoriser l’expression de toutes les sensibilités, aussi, la liberté de la presse et les libertés fondamentales qui sont inscrites dans la Constitution. Nous continuerons à faire ce plaidoyer, nous continuerons à discuter avec les autorités congolaises pour trouver des voies et moyens de solution », a déclaré le porte-parole onusien.

Il a soutenu quant à lui que la sécurité aussi est primordiale, et que les raisons ont été évoquées. « Sans pour autant que je n’entre dans les justifications ou les balayer d’un revers de la main, je pense que ces justifications sont là. Mais à la Monusco nous avions déjà intégré cette donne depuis très longtemps », a ajouté Félix Prosper Basse.

Il a rappelé que déjà le 04 novembre pour le meeting du 05 novembre dernier, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, M. Maman Sambo Sidikou, avait appelé au calme. « Il avait appelé tous les organisateurs mais aussi les forces de défense et de sécurité congolaises à respecter certains principes, dont la vie humaine ».

Et M. Félix Basse de renchérir que Monusco avait largué ses éléments des droits de l’homme sur le terrain pour faire le monitoring. « Mais, ce qui nous concerne, c’est de continuer à faire des plaidoyers pour que les libertés fondamentales et individuelles soient respectées », a-t-il conclu.

(Lepetit Baende )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse