Ancienne ministre provinciale de la Santé de la Tshuapa, Dr Claude Nsa Ngoy : « La femme doit vraiment faire partie de ce processus électoral »

par -
0 729
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A quelque trois mois des élections du 23 décembre 2018, des voix s’élèvent pour appeler la femme congolaise à s’assumer, en termes d’apport déterminant dans le processus en cours. L’Avenir-Femme a accordé la parole une activiste des ONG pour la santé de la femme. Il s’agit de Dr Claude Nsa (voir photo), ancienne ministre provinciale de la Santé de la Tshuapa. Dans l’interview qui suit, la candidate députée nationale.

L’Avenir-Femme : Quel est l’apport de la femme dans ce processus électoral ?

Dr Claude Nsa : Dans les activités de notre pays et pour la bonne vie sociale des Congolais, la femme doit être représentée à tous les niveaux de la gestion de la chose publique. La femme doit vraiment faire partie de ce processus électoral,  être à tous les niveaux où l’on décide pour le bien du pays.

Docteur vous êtes aussi aligné dans cette course des élections qui pointe à l’horizon ?

Oui, je suis candidate députée nationale à Monkoto dans le grand Equateur. D’ailleurs, si je suis entrée dans cette course, c’est parce que cela m’a été demandé par ma base et je n’ai pas honte de travailler avec les miens. Ils ont vu comment j’ai géré la santé dans ma province pendant trois (3) mois seulement, et nous avons tous eu de bons résultats. Voilà pourquoi ils m’ont demandé d’être leur candidate députée pour Monkoto, ma ville d’origine, moi qui suis née à Kinshasa.

Une fois élue, qu’est-ce que vous allez apporter à la nation ?

En tant que femme, j’ai géré ma province comme ministre provinciale de la Santé et nous avons eu une bonne redistribution de ce que j’ai trouvé en ce temps-là. Donc, j’ai la conviction, et avec moi tout le peuple Mongo, que la femme (telle que je suis), et comme toute autre femme, je dois avoir le pouvoir pour bien redistribuer nos richesses que nos ancêtres nous ont léguées. Cela  pour l’épanouissement de notre peuple  Mongo et pour le bien de toute la nation congolaise.

Une fois élue qu’est ce vous allez faire contrairement (aux autres) ou de contraire ?

Si la femme et l’enfant de 0 à 5ans ne sont pas en bonne santé, nous avons une nation morte. Moi en tant que femme, je vais rassurer la santé de la femme. Pendant la campagne, un président américain rassure les gens sur la santé de la femme. Et tous les ONG le savent bien.

Qu’avez fait de votre part pour stimuler les femmes d’aller aux élections ?

Il est difficile chez moi de voir les femmes parler des élections. On  leur dit déjà qu’elles ne sont pas capables. Alors, moi de mon côté, j’ai d’abord commencé par créer des centres de foyers sociaux pour permettre à ces femmes d’étudier d’abord, de connaitre comment lire et écrire, apprendre enfin à comprendre c’est quoi les élections. Et après, elles-mêmes se sentiront capables de s’aligner à la course des élections. Donc, j’ai bien beau stimuler les femmes de mon fief à s’aligner un jour à la course, cela est un moyen favorisant la parité 50/50.

Vous avez évoqué cet aspect d’égalité des chances. La parité, pour vous, est une bataille à vaincre ou une chance à accorder ?

Non, la parité n’a jamais été une chance, une faveur à faire aux femmes ; c’est tout un combat, une bataille à jamais lâcher.

Pour finir, un mot à l’endroit des femmes ?

Je demande tout simplement aux femmes de voter d’abord pour les femmes qui sont candidates. Cela est un moyen pour nous, femmes, de remporter cette bataille d’égalité. Quand nous avons fait des plaidoyers aux parlementaires congolais d’aider la femme à bien se positionner dans ce processus électoral, personne n’a été d’accord ! Et pourtant nous, femmes, avions facilité l’homme de bien se positionner aujourd’hui. En somme, la femme incarne le pouvoir, elle doit tout simplement comprendre cet aspect de choses. Le cas échéant, elle apportera beaucoup dans ce processus et vaincre la bataille.

Nana Buana

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse