Ancien ministre et député national: Dr Mashako Mamba rappelé dans l’au-delà

par -
0 382
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Les grands ont ceci de particulier que les tombes où ils sont ensevelis contiennent leurs corps ; mais elles ne peuvent retenir leurs hauts faits… ». Cette certitude a été démontrée en son temps par Salluste, un écrivain-historien de l’antiquité romaine. En effet, la nouvelle de la disparition du Dr Léonard Mashako Mamba a plongé la communauté nationale dans la consternation. Car l’illustre disparu a a été député national élu de Rutshuru au Nord Kivu, et plus d’une fois membre du gouvernement.  Le Dr Léonard Mashako Mamba, ancien ministre respectivement de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) et de la Santé publique, a tiré sa révérence dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 courant, de suite de la dégradation de la santé. Cette information a été livrée au public par M. Olivier Kamitatu, ancien président de l’Assemblée nationale et vice-président du G7. 

 Quid de l’illustre disparu

1951- 2017, l’ancien ministre et député national a arrêté de vivre à l’âge de 66 ans. Il a été agrégé de l’Enseignement supérieur en Médecine depuis 1988, après sa spécialisation en gastro-entérologie et nutrition pédiatrique et un certificat en endocrinologie digestive. Professeur ordinaire à la faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa depuis 1989, il a notamment occupé le poste  doyen de la même faculté.

De son vivant, ce grand homme a rendu de bons et loyaux services à la nation congolaise. En 2001, ministre de la Santé publique, puis deux fois ministre de l’ESU, sous les gouvernements Muzito I et II. Il a été également ministre de la Santé publique sous Matata I, c’est-à-dire dès 2012.

En effet, le Curriculum vitae, CV de l’illustre disparu indique qu’il a été le chef de la délégation  du gouvernement aux négociations inter congolaises en Afrique du Sud, d’où est sorti l’accord global et inclusif. C’était en 2002 à Sun City. Ledit accord, pour rappel, avait abouti à la mise en place des institutions de la transition.

En 2011, le cortège du ministre Mashako Mamba avait essuyé des tirs de rebelles sur la route de Rutshuru. Des sources ont indiqué en ce temps-là, qu’il s’agissait des combattants rebelles hutus rwandais des Fdlr.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse