Ancien du FC Vaticano et retraité de la BCC: Séraphin Akedika entre dans la mémoire collective à 75 ans

par -
0 262
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il était tout à la fois, jeune parmi les jeunes, vieux parmi les vieux, abordable à souhait et homme sachant allier le sourire à la fermeté, dans le souci de préserver l’ordre autour de lui. En effet, lui, c’est Séraphin Akedika Vuidi Ntoko, qui entre dans la mémoire collective à l’âge de 75 ans, après trois décennies de prestation à la Banque centrale du Congo, BCC. Des proches rapportent que la mise à la retraite de cet ancien informaticien remonte en 1995. Ancien joueur du Football club Vaticano, le défunt a eu également un parcours actif dans la promotion de son sport tant adulé, le football. C’est en appuyant sur cette « gâchette » qu’il entendait apporter sa contribution au développement et au loisir sain de la jeunesse. Il ressort des témoignages que c’était également un homme de conciliation, qui privilégiait la persuasion à la colère. Cette préférence lui est restée en constance, au point de faire son trait distinctif de caractère. Sa mort a été attestée samedi 11 février courant, à Ngaliema Center. Fervent chrétien catholique, il laisse inconsolables la veuve Kadimwa Mwila, une grande progéniture et la communauté paroissiale de Ste Trinité de Matete. En attendant la sortie du corps annoncée avant la fin de la semaine, le deuil se tient en sa résidence sise 6ème rue au quartier des Marais (ex Debonhomme), à proximité de l’avenue asphaltée, Lumière.

Quid de l’illustre disparu

« Le craquement d’un gros arbre produit des échos aux confins du village », renseigne une sagesse. La mort du septuagénaire conforte, en effet, le verdict biblique rendu dans l’Ecclésiaste 3 : ‘’Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, un temps pour mourir ; un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté…’’.

La disparition du notable Séraphin Akedika  sème la consternation dans les milieux de ses co-originaires de la tribu mbanza-manteke, territoire de Songololo, district des Cataractes dans la province du Kongo central. Ceci entrainant cela, c’est aussi un monument qui vient de s’écrouler dans le cercle, Ô combien restreint, de mécènes du football amateur. Il a été le géniteur de l’équipe dénommée ‘’Ake Sport ‘’ évoluant alors au niveau de l’Entente provinciale (terme administratifs actualisé). Une autre équipe qui a eu le vent en poupe dans la première moitié de la décennie quatre-vingt-dix, ‘’De bon Sport’’  (du nom du quartier De bonhomme),  l’avait  également pour président sponsor.

En somme, l’histoire retiendra que l’ancien employé de la Société congolaise de banque « SOCOBANQUE » (qui est entrée dans les annales) a rendu également d’appréciables services à la Ligue de football de Kinshasa, en qualité d’arbitre assistant.

(Payne)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse