ANATC: Bruno Tshibala exprime son soutien au comité exécutif de transition

par -
0 157
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe (voir photo) a réaffirmé sa sympathie à l’association nationale des autorités traditionnelles du Congo. Il a rassuré de son appui lors de l’installation prochaine du comité exécutif de transition. C’est, en substance, ce qui a filtré de l’accueil qui a été réservé à la délégation qui s’est rendue le week-end à la Primature. Au menu, la date du 16 juin 2018, retenue pour l’installation de ce comité. Outre les encouragements du cabinet du Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, une nouvelle rencontre a été prévue samedi pour la planification de l’événement.

En effet, mercredi 30 mai dernier dans l’avant-midi, le comité exécutif de l’Association nationale des autorités traditionnelles de la RD Congo, ANATC, conduit par son président national Kyungu Kisebwe Wilbert, entouré pour la circonstance de quelques membres de son comité de transition, a été chaleureusement reçu par le cabinet du Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe.

D’après des informations des sources proches du président de l’ANATC, en effet, le Premier ministre qui était fort occupé, avait instruit un conseiller d’instamment  recevoir la délégation. Au cours de l’entretien, les autorités traditionnelles par le biais de leur président Kyungu, ont sollicité l’implication effective du gouvernement au sujet de l’installation du comité exécutif de transition en date du 16 juin 2018 déjà arrêtée et divulguée.

Le cabinet du Premier ministre qui avait auparavant exprimé toute sa sympathie à ce comité par voie de courrier, a réitéré de vive voix son soutien, en précisant qu’il serait présent à l’occasion de la cérémonie d’installation. Il fallait pour cela une séance de travail approfondie entre la Primature et l’ANATC de transition. Le jour a été trouvé : samedi 2 juin 2018. Comme on peut le constater, le pouvoir est cette fois déterminé à mettre de l’ordre au sein de l’ANATC, après la fin du mandat des anciens animateurs de cette structure, depuis le 1er juillet 2015 (et non le 1er janvier comme écrit l’autrefois par inadvertance). En effet, la Cour constitutionnelle a reconnu la constitutionnalité de toutes les démarches entreprises par M. Kyungu Kisebwe Wilbert, pour la redynamisation de l’ANATC. Cette vision a été partagée par le Ministère de l’Intérieur  et Sécurité, ce qui ressort du courrier n°254/100/122/1452/2017.     (Gafi/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse