Aide non remboursable des petits projets locaux

par -
0 1008
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mont Ngafula : le Japon inaugure le CS Gamaliel à Mbudi

Dans le cadre de l’Aide non remboursable des petits projets locaux(APL) de l’empire nippon à la Rd Congo, M. Shigeru Ushio, ambassadeur du Japon a assisté, ce jeudi 30 avril 2015, journée dédiée à l’enseignement, à la cérémonie d’inauguration du Complexe scolaire Gamaliel, dans la commune de Mont-Ngafula.

Cette cérémonie a eu lieu en présence du Bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, M. Olivier Saya Mandjia, de la Députée provinciale Marie Nelly Tsasa Mbungu, promotrice du complexe scolaire Gamaliel, de Mme Marie Josée Mfulu Massaka, vice-gouverneur honoraire de la ville de Kinshasa, et bien d’autres invités.

A cette occasion, M. Shigeru Ushio s’est exprimé : « c’est un grand plaisir pour moi de participer, aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration du bâtiment scolaire financé par le gouvernement du japon, dans le cadre du projet d’APL ».

Plus de 100.000 Usd engagés

Ce projet consiste à la construction d’un bâtiment de six salles de classe, de la fourniture de cent cinquante pupitres et six tableaux, ainsi que six chaises pour enseignants au Complexe scolaire Gamaliel à Mbudi, dans la commune de Mont-Ngafula. Il a été financé à hauteur de cent deux mille trois cent quatre-vingt-dix dollars américains (102.390 $).

« Je constate et me réjouis que les travaux de construction du nouveau bâtiment ont été bien achevés par l’équipe du centre de formation professionnelle Saint Joseph, financé par l’Ambassade du Japon en 2011 dans le même cadre de l’Aide non remboursable des petits projets locaux. Ce projet est un très bon exemple de synergie de petits projets », a-t-il précisé, soulignant que l’APL est à circonscrire «  dans le cadre de la coopération par laquelle, l’ambassade du Japon traite directement avec les ONGs ».

Créé en 2003, le Complexe scolaire Gamaliel tire son nom de la Bible dans le livre des Actes des apôtres, au chapitre 22 verset 3. Les infrastructures n’ont pas permis son bon fonctionnement. D’où l’implication d’un ami très attentionné à la formation de la jeunesse congolaise, le Japon.

Pour rappel, l’ambassade du Japon a signé douze contrats de don des projets pour cette année en République démocratique du Congo, dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’eau et la sécurité humaine,… Et ce projet est le premier projet qui vient d’être inauguré pour l’année 2015. De plus, le gouvernement du Japon met l’accent sur l’investissement dans le domaine de l’éducation en RD Congo car les enfants, espoir pour le peuple congolais qui sont bénéficiaires aujourd’hui de cet ouvrage et seront des leaders de demain. Ils sauront ainsi contribuer au développement du pays.

Pour conclure son discours, l’ambassadeur visiblement satisfait des travaux de construction du nouveau bâtiment effectué dans un bref délai, bien achevés par l’équipe du centre de formation professionnelle, a adressé un message aux corps enseignants ainsi qu’aux élèves : « Je souhaite que vous puissiez faire bon usage de ce bâtiment ainsi que des équipements fournis afin d’en bénéficier pendant plusieurs», a-t-il précisé.

Pour ce faire, Il a profité également de cette occasion pour remercier toutes les personnes qui ont contribué, de près comme de loin, à la réalisation de ce projet, ainsi que tous ceux qui ont assisté à cette cérémonie. Enfin l’ambassadeur a souhaité une bonne fête à tous les enseignements.

Cerise sur gâteau

Au cours de cette cérémonie d’inauguration du Complexe scolaire Gamaliel, les élèves ont procédé à la déclamation de poèmes et à la représentation d’une pièce de théâtre à la grande satisfaction de l’ambassadeur du Japon, du Bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, de la promotrice et du vice gouverneur honoraire de la ville de Kinshasa. Une manière pour eux de célébrer la journée nationale dédiée à l’enseignement. Ensuite ce fut la coupure du ruban, la bénédiction et la visite des classes, avant les réjouissances.

C’est l’occasion d’une fière chandelle au chef de l’Etat Joseph Kabila d’avoir initié la révolution de la modernité qui fixe l’éducation comme l’un des piliers majeurs pour faire émerger la RD Congo et au gouvernement congolais qui mène une diplomatie dynamique. En effet, le complexe scolaire Gamaliel récolte le fruit d’une coopération internationale manifeste : un bâtiment viable don du peuple japonais grâce auquel l’école se permettra d’inscrire un grand nombre d’élèves pour l’année 2015-2016.

 

(Emmanuel Badibanga et Clémence Kilondo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse