Agression des journalistes et violences aux stades : Que veulent les Imaniens du DCMP/Kin ?

par -
0 493
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mbabula

Agression des journalistes et violences aux stades : Que veulent les Imaniens du DCMP/Kin ?

Le journaliste sportif Jean-Pierre Kadima Ngandu de la chaîne de télévision Digital Congo a été pris d’assaut par des supporters de Daring Club Motema Pembe (Dcmp/Kin), dimanche 8 mai dernier au stade des Martyrs de la Pentecôte. Ce confrère a été tout simplement agressé pendant qu’il s’apprêtait à couvrir le match Shark XI-Sanga Balende, comptant pour la 8ème journée du play-off du 21ème championnat de la Ligue Nationale de Football (Linafoot). Avant d’arriver à son poste de reportage au stade des Martyrs, quelques malfrats ont commencé à lui jeter des projectiles divers, et certains l’ont touché au corps. Des sources proches révèlent que ces supporters Imaniens lui reprochent d’avoir  critiqué et « soutenu à l’antenne, des sanctions prononcées par la Linafoot contre le Dcmp pour avoir aligné le joueur Mukoko Amale, suspendu pour 4 matchs, lors de sa dernière confrontation face au TP Mazembe. Match qui s’est joué  dimanche 1er mai dernier à Lubumbashi et s’est clôturé par un score vierge ». Disons que Jean-Pierre Kadima a été agressé par des supporters Imaniens qui étaient restés au stade après la rencontre de leur équipe face à l’OC Muungano. Ils étaient restés pour suivre le 2ème match opposant Shark XI FC à SM Sanga Balende. C’est avant cette rencontre qu’ils ont agressés ce jeune confrère de Digital Congo. C’est grâce à une intervention des membres de la corporation et des éléments de la Police présents en ce lieu, que JP Kadima a été sauvé de justesse de la main de ses agresseurs. Une autre personne à être agressée au même moment par les mêmes  Imaniens, c’est le Secrétaire national du Comité de gestion de la Linafoot, José Konde Lwamba. Lui aussi a été exfiltré par les membres de la Brigade de sécurité  du Dcmp, et placé dans l’ancien Bureau du ministère de la Jeunesse et des Sports, installé dans l’enceinte du stade des Martyrs de la Pentecôte.

Comment mettre fin à cette sorte d’agression ?

Depuis le lancement du championnat national de la Division 1, saison 2015-2016, l’on ne cesse de déplorer les violences aux stades. A l’issue du match contre Dauphin noir de Goma joué au stade des Martyrs de la Pentecôte, quelques supporters Imaniens se sont permis d’agresser le trio arbitral. Après l’intervention de la Police, c’est l’arbitre assistant qui sera amené à l’hôpital après avoir reçu des coups et blessures volontaires de quelques supporters Imaniens. A l’issue du Derby Kinois, opposant Dcmp à son éternel rival, l’AS V. Club,  des supporters mécontents du score final, 1-3 en leur défaveur,  ont livré bataille contre les protégés du général Gabriel Amisi dit « Tango Four ». C’est la Police Nationale qui est venue mettre fin à ces troubles provoquées par les Imaniens. Où allons-nous avec ces violences ?

(L’Avenir)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse