Agrément du parti politique Bundu dia Mayala

par -
0 1446
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ne Mwanda Nsemi chez Evariste Boshab

Longtemps, Bundu dia Mayala, mouvement politico-religieux évoluait en République démocratique du Congo au mépris de la loi, sans agrément depuis sa création. Plusieurs ministres ont défilé au ministère de l’Intérieur sans le lui accorder, en raison des actes de violences attribués à ses partisans. Sinon, la date du mardi 20 octobre 2015 restera gravée dans les annales du ministère de l’Intérieur car, le mouvement politico-religieux vient d’obtenir son agrément.

Dans une audience lui accordée en date du mardi 20 octobre 2015 par le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab a remis officiellement au député national Zacharie Badiengila l’agrément de son parti politique. Désormais, Bundu dia Mayala va fonctionner librement en République démocratique du Congo. Le chef spirituel de Bundu dia Kongo qui est un mouvement politico-religieux, dont l’aile politique est le Parti Bundu dia Mayala se dit très satisfait et reconnaissant en même temps au Chef de l’Etat Joseph Kabila, dont son ministère de l’Intérieur venait de poser un acte magnifique.

Malgré leur différence d’opinions avec Evariste Boshab, Ne Mwanda Nsemi affirme que le sens de justice et d’équité du patron de la territoriale a fait qu’ils s’apprécient mutuellement. « Vous m’avez toujours considéré, et respecté, comme un député teinté de spiritualité. Et vous avez raison, M.  le ministre car, dans le monde spirituel, les grands êtres me considèrent comme un saint homme qui est incapable de marcher contre la loi. Dans le monde spirituel, on m’appelle le chef saint de l’Afrique centrale. Ainsi autrefois, le monde spirituel a confondu le Général  Kalume qui est venu me calomnier au Parlement », a dit le député national élu de la Funa, à Kinshasa.

Les sages conseils qu’il a reçus du Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur  doivent être mis à profit dans le fonctionnement de ce nouveau parti politique, désormais qui doit respecter les lois et règles de la République s’il veut fonctionner sur toute l’étendue de la République.

Très émus par cet agrément, le député national Zacharie Badiengila Ne Mwanda Nsemi a lâché en ces termes : « le Vice-premier ministre Boshab pendant qu’il était  président de l’Assemblée nationale, s’est révolté autrefois de constater  connaissant la loi et que nous avions remplis toutes les lois, on nous interdisait pour rien. Il fallait qu’il attende qu’il soit ministre de l’Intérieur pour qu’on nous accorde l’agrément. Donc, nous avons tenu à le remercier, à le féliciter tout simplement », a-t-il dit.

Au passage, il faut dire que le chef spirituel de Bundu dia Kongo était accompagné d’un député national membre de son Mouvement politico-religieux. Ce dernier qui a tenu à remercier le Chef de l’Etat pour ce geste combien appréciable dans la maison Bundu dia Mayala. « Nous remercions le Président de la République et le ministre de l’Intérieur, parce que toutes ces autorités se sont mises en contribution afin que ces documents que nous avons tant voulu avoir, nous l’avons obtenu », a-t-il dit.

En revanche, le député national Ne Mwanda Nsemi a rassuré Evariste Boshab que son parti politique va fonctionner selon les règles de l’art, respectant les lois du pays, a-t-il soutenu.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse