Affichage des listes des électeurs: La CENI est dans le bon

par -
0 114
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est le samedi septembre 2018 que la mission conjointe du Forum des Commissions Electorales (ECF) et la SADC a bouclé sa mission en République démocratique du Congo. Mme Notemba Tjipueja, Chef de mission et également Présidente de la Commission électorale de la Namibie  a conduit cette visite de solidarité doublée d’une mission de pré-évaluation du processus électoral. Elle a profité de son séjour à Kinshasa pour prendre connaissance du début de l’opération de l’affichage progressive des listes provisoires des électeurs conformément à l’une des recommandations de la Mission d’audit de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Afin de se rendre compte de l’effectivité de l’affichage des listes des électeurs, Mme Motemba et sa suite se sont dirigées à l’EP 1 et 2 Sainte Anne ou école de la gare, dans la commune de la Gombe. Ici, elle a été reçue par Mme Mukwayanzo, une des Secrétaires provinciaux de la CENI, qui lui a donné le détail de cette opération. « Nous avons 969 sites d’enrôlement à Kinshasa et généralement, les sites de vote sont des écoles. Il y a une autre liste des radiés, … », dit-elle.

Après cette étape, le cortège s’est ébranlé vers un autre site, situé presque derrière le siège officiel de la CENI. Il s’agit du collège  Saint Joseph/Elikya. La délégation a eu pratiquement les mêmes explications, surtout le fait que c’est le directeur de l’école qui a la fiche des électeurs et qui reçoit les plaintes.

A l’issue de cette visite, Mme Notemba Tjipueja  a indiqué qu’à voir la façon dont la CENI a affiché les listes des électeurs, cela est une bonne chose, car la loi prévoit que les listes  soient  affichées un mois avant les élections. « Nous saluons l’effort de la CENI parce que  quatre mois avant les élections, elle a affiché les listes des électeurs. Et nous sommes bien conscients que parmi les membres de la SADC, la crédibilité des listes des électeurs est quelque chose importante pour le processus électoral », dit-elle, avant d’ajouter que comme la CENI fait  partie du forum des commissions électorales de la SADC, nous l’encourageons ainsi que toutes les parties prenantes, à inviter les électeurs à venir vérifier si leurs noms se trouvent sur des listes électorales.

Et de renchérir que ça, c’est une activité qui sera très importante à faire. Elle a lancé un appel à l’endroit de tous les électeurs à venir vérifier que leurs noms se trouvent sur les listes, afin d’avoir la capacité de faire  appliquer leur droit de vote. C’est aussi quelque chose que les observateurs nationaux et internationaux vont apprécier, surtout la capacité des électeurs à pouvoir voter, ce qui contribuera à la crédibilité des élections.

Du constat fait dans les deux sites visités, il n’y a pas assez d’engouement. Mieux, les parties prenantes ne demandent pas à la population de venir vérifier si elles seront réellement électrices le 23 décembre 2018. C’est ce qui a poussé Mme Mukwayanzo à soutenir que les électeurs doivent venir vérifier les listes qu’on a affichées. « Nous continuons à les sensibiliser, mais c’est aux partis politiques  d’encourager leurs militants à venir voir les listes et ce n’est pas le jour de vote qu’il faudra poser le problème », insiste-t-elle.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse