Affaire Koffi : Le chanteur risque 18 mois de prison ferme

par -
0 1621
Menotté, le chanteur Koffi Olomidé a été interpellé ce mardi à son domicile pour violence physique sur sa danseuses. Ph.tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’ est une toute autre tournure que prend l’ affaire Koffi Olomide. Interpellé mardi matin à son domicile par la police sur instruction du procureur général de la République, le patron de quartier latin international est encore sous audition au parquet de la Gombé. Dans son réquisitoire, le procureur a demandé que le chanteur soit condamné à 18 mois de prison ferme avec incarcération immédiate.

Koffi Olomidé est poursuivi pour agression physique sur une de ses danseuses. Le fait s’est produit vendredi dernier à l’ aéroport Jomo Kenyatta de Nairobi. La scène filmée par une caméra amateur avait créé une pluie de réactions sur la toile. Le quadra avait donc été interpellé par la police avant d’être expulsé du territoire Kenyan avec suspension à titre permanent de son visa.

Et c’est ce samedi que la star congolaise de la rumba a débarqué sur le sol Kinois dans une ambiance pas du tout ordinaire. A son arrivée à l’aéroport international de N’djili il a eu droit à un accueil noir digne de son geste. Aussitôt qu’il est apparu au terminal de sortie de l’aéroport, il a été copieusement conspué, chahuté, et essuyé des cris de moquerie de la part de nombreuses personnes présentes à cet instant.

Et c’est ce samedi que la star congolaise de la rumba a débarqué sur le sol Kinois dans une ambiance pas du tout ordinaire. A son arrivée à l’aéroport international de N’djili il a eu droit à un accueil noir digne de son geste. Aussitôt qu’il est apparu au terminal de sortie de l’aéroport, il a été copieusement conspué, chahuté, et essuyé des cris de moquerie de la part de nombreuses personnes présentes à cet instant.

Le ministre de la justice attendu au parlement

L’affaire prend une autre tournure avec Alexis Tambwe qui est appelé à s’expliquer au parlement. C’est le député Zacharie Bababaswe qui a saisi le ministre de la justice à travers une question écrite déposée au bureau de l’ Assemblée Nationale. L’ élu de Lukunga proteste contre les dérapages répétés du patron de quartier latin international.

«  En agressant sa propre danseuse à Nairobi, cet artiste musicien a terni l’ image du pays », déplore l’ ancien chroniqueur de musique qui pense que le parquet doit vite déclencher une action judiciaire contre l’ agresseur multirécidiviste.

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse