Adoption internationale: Les parents français remercient J. Kabila

par -
0 1051
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Edith Labaisse, co-fondatrice de l’organisme français d’adoption, “Vivre en famille”

*Des 72 dossiers des enfants congolais adoptés par les étrangers libérés le mois dernier par le Gouvernement congolais, 10 sont des parents français. Ces derniers ont tenu à remercier le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, par l’intermédiaire de l’organisme d’adoption français « vive en famille », agrée en Rd Congo et qui est réputé pour son sérieux et surtout le suivi des enfants, une fois arrivés en France

*Disons que la rétention de l’adoption des enfants congolais pendant plus de deux ans était consécutive au non respect des prescrits de la loi, surtout que beaucoup d’enfants avaient été adoptés alors que ceux qui les adoptaient ne s’étaient pas présentés respectivement devant les juges. Après cet acte louable posé par le Gouvernement congolais, ces familles auront ainsi le bonheur de passer les fêtes de fin d’année avec leurs enfants et de débuter leur nouvelle vie, celle que leur a permis la République Démocratique du Congo

D’une source sûre, l’on apprend que des 72 dossiers des enfants congolais adoptés par les étrangers libérés le mois dernier par le Gouvernement congolais, 10 sont des parents français. Ces derniers ont tenu à remercier le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, par l’intermédiaire de l’organisme d’adoption français « vive en famille », agrée en Rd Congo et qui est réputé pour son sérieux et surtout le suivi des enfants, une fois arrivés en France.

Pour rappel, la rétention de l’adoption des enfants congolais pendant plus de deux ans se justifiait par le non respect des prescrits de la loi, surtout que beaucoup d’enfants avaient été adoptés alors que ceux qui les adoptaient ne s’étaient pas présentés devant les juges. Après cet acte louable posé par le Gouvernement congolais, ces familles auront ainsi le bonheur de passer les fêtes de fin d’année avec leurs enfants et de débuter leur nouvelle vie, celle que leur a permis la République Démocratique du Congo.

Pour Alexy Tambwe Mwamba, ministre de la Justice et Garde des sceaux, beaucoup d’abus se commettaient dans l’adoption de ces enfants. « Nous avons suivi aussi un peu le cheminement de certains des enfants   qui sont partis après avoir été adoptés pour savoir ce qu’ils sont devenus. Et nous avons découvert un certain nombre de choses qui blessent la conscience des parents. Je ne veux pas aller dans les détails. Une commission intergouvernementale, composée des représentants de la primature, du ministère des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Justice, le ministère de la Femme, famille et enfant, l’Agence nationale de renseignements (Anr), la Direction générale des migrations (Dgm) a passé en revue la plupart de ces dossiers », a-t-il renchéri.

Ci-dessous, la lettre de Mme Edith Labaisse, co-fondatrice de l’organisme français d’adoption, “Vivre en famille”, adressée au Président de la République :

(JMNK)

 

Monsieur le Président

En octobre dernier, au nom de l’association Vivre en Famille, je vous ai adressé un appel télévisé visant à libérer les dossiers d’adoption des familles françaises.

Aujourd’hui, je vous exprime mes plus vifs remerciements pour les 13 enfants qui seront remis   lundi prochain dans les bras de leurs heureux parents.

Ces familles auront ainsi le bonheur de passer les fêtes de fin d’année avec leurs enfants et de débuter leur nouvelle vie, celle que leur a permis la République Démocratique du Congo.

Monsieur le Président, si vous me le permettez, je ne peux pas passer sous silence la situation de tous ces jeunes couples en attente qui, malheureux à l’approche de Noël, se voient séparer de l’enfant constituant depuis 2 ans leur seule famille.

Monsieur le Président je vous remercie encore pour votre heureuse décision en faveur de ces quelques familles et aussi pour l’intérêt que vous porterez aux autres dossiers en souffrance.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma profonde et respectueuse considération.

Edith Labaisse

Fondatrice

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse