Adoption du projet de loi de finances 2017: Ultime conseil des ministres à la Cité de l’UA

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après la 1ère réunion extraordinaire du Conseil des Ministres du Gouvernement d’Union présidée par le président de la République, Joseph Kabila Kabange, et où il a fixé trois priorités à l’Exécutif central,  le moment est venu pour le Gouvernement de les mettre en œuvre, afin de rencontrer cette  volonté. C’est dans cet objectif qu’une réunion du conseil des ministres est projetée aujourd’hui à la Cité de l’Union africaine.

Sur la 1ère mission confiée au Gouvernement Tshibala par le chef de l’Etat, ce dernier a insisté sur la nécessité pour le Gouvernement d’appuyer la CENI. Raison pour laquelle il a suggéré qu’au cours d’un prochain Conseil des ministres, la CENI soit invitée à venir faire le point sur l’état des préparatifs de ces élections qu’elle est appelée à organiser. Au sujet de la 2ème priorité, la consolidation de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire, il a noté que sur les 26 provinces, il y a des défis sécuritaires dans quatre (4) provinces et dans 8 territoires sur les 145 que compte le pays. Abordant la 3ème priorité portant sur le social de la population, Joseph Kabila a rappelé au Gouvernement l’impérieuse nécessité d’adopter le projet de loi budgétaire, afin de pouvoir le présenter à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Fort de ces instructions du Chef de l’Etat, l’on croit savoir que lors de ce conseil des ministres d’aujourd’hui, le Gouvernement va adopter un projet de loi de finances pour l’exercice 2017 et qu’il déposera au bureau de l’Assemblée nationale. Voilà qui permettra au pays de rompre avec les crédits provisoires, pour enfin avoir un budget qui va afficher de manière claire, les ambitions du pays.  Dans une réunion hier avec le bureau du Sénat, le ministre d’Etat en charge des Relations avec le Parlement et celui des Finances, respectivement Jean-Pierre Lisanga et Henri Yav, sont revenus sur l’urgence du dépôt du projet de loi des Finances pour cette année.

Disons que c’est en perspective de cet exercice que le Premier ministre a réuni dernièrement les ministres du secteur ECOFIN pour le dernier bouclage du budget 2017. Après la cérémonie de remise et reprise, 24 heures à peine, le gouvernement se met en mode urgence. Un brainstorming s’est tenu à la Primature dans l’optique de mettre un terme au régime des crédits provisoires qui régit la République démocratique du Congo depuis le début de l’année.

Le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, celui des Finances Henri Yav Mulang et le ministre du Plan  Modeste Bahati Lukwebo,  se sont longuement entretenus sur la loi des Finances publiques 2017, avec le Premier ministre qui était assisté par le ministre délégué près le Premier ministre, Tshibangu Kalala. Selon Pierre Kangudia, le Premier ministre les a exhortés à mettre les bouchées doubles pour doter la RDC d’un budget digne de ce nom. Lors de son discours d’investiture devant la Chambre basse du Parlement, Bruno Tshibala  s’est engagé à mener le pays vers les élections libres, crédibles et apaisées. Le Secrétaire-général du gouvernement, Xavier Bonane Yangazi qui a pris part à cette réunion, a, par ailleurs,  annoncé la tenue du  Conseil des ministres pour ce samedi 20 mai 2017.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse