Adoption des enfants: Pius Muabilu rassure les familles américaines et congolaises

par -
0 1568
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’élu du Mont Amba, l’honorable Pius Muailu Mbaya Mukala est de plus en plus sollicité ces derniers temps par des familles qui désirent un dénuement heureux de leurs dossiers d’adoption. Ces dossiers, pour la plupart, sont déjà avancés au niveau de la justice congolaise, mais les enfants ne peuvent pas voyager suite à l’absence de la loi sur l’adoption. En sa qualité d’élu du peuple, différentes familles sollicitent ainsi son implication dans ce dossier qui n’a que trop duré.

En effet, après les familles françaises il y a quelques jours, hier c’était le tour de quatre familles américaines et d’une famille congolaise à frapper à la porte de celui que les militants du Congrès national congolais, « CNC » appellent affectueusement « Mulangi ya pembe ». Ces familles qui se sont exprimées dans la grande salle des réunions de la Rtga World, ont indiqué qu’elles désirent ardemment de passer toutes ces festivités de la Noël et de la nouvelle année en famille.

Pour mieux faire le suivi de leurs dossiers, ces familles américaines sont venues passer un séjour en République démocratique du Congo, aux côtés des enfants adoptés. Ceci pour finaliser la procédure et de voyager ensemble. Car parmi ces familles, il y en a qui sont à Kinshasa depuis deux ans, une année ou quelques mois, parce qu’elles sont soucieuses du bon dénouement de ce dossier et dans le souci qu’elles soient réunies pour fêter Noël.

Pius Muabilu a répondu à ses hôtes qu’il connaît leur problème. C’est ainsi qu’il est rassuré que le Gouvernement va déposer d’un moment à l’autre la loi sur l’adoption et elle sera examinée en urgence, parce que la session de septembre se clôture le 15 décembre 2015. Et ce, pour permettre aux enfants de voyager. Il a précisé que l’examen de cette loi ne prendra pas beaucoup de temps. Mais en attendant, il dit qu’il est à même de s’adresser à qui de droit, afin que la solution soit trouvée. « Nous nous battons pour que la loi soit votée avant le 15 décembre », a-t-il indiqué.

Dans son intervention, il a parlé des jugements qui ont déjà été rendus, un facteur apaisant. « Nous sommes aussi touchés comme parents, parce que certains n’ont rien à avoir avec eux », a martelé le député national qui totalise dix-sept (17) ans de vie parlementaire. Il a insisté sur le fait qu’en aucun moment, le Congo ne pouvait se soustraire des engagements pris sur le plan international. Il les a encouragé à tenir bon, surtout qu’ils ont déjà attendu depuis longtemps.

« La finalité de notre démarche est de savoir si l’autorisation de sortie est toujours soumise au vote d’une loi sur l’adoption par le parlement congolais », a relevé M. Rémy Ngoumbou, un parent du Congo-Brazzaville, soucieux lui aussi d’adopter de petits congolais de Kinshasa, tout en indiquant : « le député Pius Muabilu nous a encouragés. Il a promis qu’ils feront tout le nécessaire pour que la loi soit examinée et votée au Parlement, avant sa promulgation par le Président de la République », a-t-il relevé.

Pour lui, en effet, l’objectif était de se rapprocher des décideurs, ce qui est encourageant. L’on espère que Noël sera un moment de dénouement et que chaque enfant pourra rejoindre sa famille, pour célébrer ensemble la Nativité.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse