Accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité:Bosco Ntaganda aujourd’hui devant la CPI

par -
0 1208
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Bosco Ntaganda aujourd’hui devant la CPI

Le procès de Bosco Ntaganda, détenu à la CPI,  s’ouvre ce mercredi 2 septembre 2015 au siège de la Cour à la Haye, aux Pays-Bas. Cet ancien chef de guerre et rebelle   est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité prétendument commis en Ituri à l’Est de la RD Congo.

Le procès est public, sauf si la Chambre détermine que certaines audiences doivent avoir lieu à huis clos pour protéger la sécurité de victimes et de témoins ou la confidentialité de certains éléments de preuve sensibles. En marge du déroulement dudit procès, le procureur Fatou Bensouda remercie la RD Congo pour sa coopération du fait que quatre de ses ressortissants ont été transférés à la Haye à la CPI.  Pour le procureur, « les crimes sont très graves, nous prenons au sérieux notre travail jusqu’à ce que nous soyons persuadé que la justice a été rendue. Ceux qui continueront à commettre des crimes doivent savoir que nous continuerons nos enquêtes en RD Congo ».  Pour la petite histoire, depuis 2013, les avocats de Bosco Ntaganda plaident non coupable par rapport à toutes les charges qui pèsent sur leur client.

Selon le Procureur, les enquêtes se poursuivent jusqu’à maintenant. « Nous n’avons pas disposé de beaucoup de temps pour préparer cette affaire ». Et d’autres part, les ONG basées dans les territoires ou se sont déroulés les crimes, plaident pour la célérité de la procédure pour que les victimes se retrouvent dans leurs droits. «Nous recommandons à la Cour de ne pas laisser que ce procès soit élastique comme ce fut le cas de procès de Thomas Lubanga et des autres. Que la Cour face de son mieux pour que ce procès aille le plus vite possible, les victimes peuvent être fatiguées, peuvent se déplacer et perdre les traces déjà identifiées. Que les choses aillent rapidement pour que les victimes ainsi que l’accusé, tous soient fixés de leur sort », a recommandé,  dans le lot, le Secrétaire exécutif de l’ONG Justice Plus, Me Awazi Bin Shabani.

Pour la  petite histoire, Bosco Ntaganda, ancien chef d`Etat-Major des Forces Patriotiques pour la Libération du Congo (FLPC) est poursuivi pour treize chefs de crime de guerre (meurtre et tentative de meurtre, attaque conte les civils, viol, esclavage sexuel de civils, pillage, déplacement de civils, attaque contre les biens protégés, destruction des biens de l’ennemi et de viol, esclavage sexuel, enrôlement et conscription d’enfants soldats âgés de moins de quinze ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités) et  cinq chefs de crime contre l’humanité, notamment des meurtres, viol, esclavage sexuel, persécution et transfert forcé de populations qui auraient été commis en 2002 et 2003 en Ituri (province Orientale). La chambre a renvoyé Bosco Ntaganda devant une chambre de première instance.

(Saint Hervé M’Buy)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse